Danish Girl : le cinéma et la peinture

Avis sur Danish Girl

Avatar Plo9ti8
Critique publiée par le

(Le sujet du film étant le passage pour un transgenre du statut d'homme à celui de femme il ne me fut pas aisé d'utilisé le pronom adéquate, dans le doute j'utilise il et elle).

Le spoile est omniprésent donc faites attention

Nous sommes là en présence d'un film qui possède de grandes qualités.

Nous suivons la quête d'Einar artiste peintre pour devenir ce qu'il est réellement : une femme.
Après avoir connu le plaisir de s'habiller dans des vêtements féminins il sera comme hanter par cette envie qui le pousserons peu à peu au changement de sexe, passant par des étapes qui vont du refus de cette envie jusqu'à s'en rendre malade. Pour ensuite l'accepter pleinement, ce qui passe en premier lieu par la création d'un personnage qu'est Lili qui n'existera que par le fait pour Einar de se travestir pour ensuite s'émanciper de la dimension vestimentaire et deviendra métaphysique.
Le scénario est bien travaillé même si étant tiré d'une histoire vrai, il n'est pas possible d'être surpris sur le déroulement de l'intrigue une fois avoir fait un tour sur la page wikipédia qui lui est dédié (ce que ma curiosité ma poussé à faire avant le visionnage du film). Hormis cela le scénario est tout de même bien écrit, l'évolution des personnages est logique et bien amené. Rien ne vient de nul part, tout est prévu d'une manière ou d'une autre par le scénario.
L'évolution d'Eignar est remarquable. En effet il devient Lili est cela ce sent dans le jeu d'acteur de Eddie Redmayne. Nous voyons plus ensuite Eignar comme un étranger. D’ailleurs le jeu de l'acteur va en ce sens, et Lili devient vraiment présente au point qu'elle n'est plus un rôle mais c'est justement Einar qui va devenir un personnage joué par Lili (j’espère bien m'exprimer).

Nota Bene (détails sur quelques scènes et intention de réalisation) :

  • -Les plans de camera en extérieur sont pour la plus part des hommages à l'impressionnisme, avec un jeu sur les reflets qui est fait tout au
    long du film.

  • -Dans les dernières scènes du film une référence évidente est faite au romantisme allemand, avec un plan qui ressemble beaucoup au

    tableau "Le voyageur devant une mer de nuages" pour ceux qui ont

    reconnu ou qui le reconnaîtront.

  • -Encore une fois au niveau du jeu avec les reflets, la scène ou Lili/Einar sort de chez Henrik, les reflets prennent une place

    prépondérante car nous y voyons premièrement un reflet trouble donc

    un Einar ne sachant pas ce qu'il est vraiment, qui est troublé par ce
    qui lui arrive, puis une autre vitre où il/elle voit une vision

    idéalisé de Lili donc de lui/elle même où les traits masculins sont

    complètement gommés.

  • -Les sons prennent une grande place dans le film, en particulier le bruit des tissus qui sont un élément centrale dans le film.

Malgré tout le film ne plaira pas à tout le monde pour son rythme qui n'est pas optimal en tout temps, et le sujet du scénario qui n'interessera pas tout le monde (ce que je conçois). Je dois avouer que le transsexualisme et la question des transgenres n'est pas un sujet que tout le monde appréciera.

Conclusion :

Mais outre cela le film est objectivement bon, sans prendre en compte le sujet, il est techniquement maîtrisé, des acteurs tous convaincant dans leur rôles, et ses hommages à l'impressionnisme offrent des plans magnifiques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 322 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Plo9ti8 Danish Girl