L'ennui du chasseur

Avis sur Dans la forêt

Avatar Christophe Wante-Mandret
Critique publiée par le

Le jeu et la voix "léautesques" d 'Elkaïm aurait pu parfaitement convenir à un film 'fantastique' à la française. Mais zut c'est à la française qui ne va pas. On ne sait toujours pas faire. Croire que le naturalisme de la lenteur suffit à créer une atmosphère oppressante est une erreur. Plus que l'angoisse ou la peur ça génère plutôt l'ennui. Il faut bien avouer que réussir à créer une normalité effrayante n'est pas chose aisée. Mais,chez nous la plupart des tentatives sont ratées. Souvent par un excès d'intellectualisme ou de formalisme je ne sais pas mais en tout cas ça manque toujours de chair pour bien nourrir nos angoisses. Ce n'est pas qu'on ne voudrait pas trouver un sens à cette histoire qui nous renvoie à de nombreuses références mais celles-ci , de "La nuit du chasseur" à "Shinning" ou "Ne te retourne pas" ne sont guère en sa faveur. Mais on ne blâmera pas le réalisateur d'avoir essayé et qu'il se dise que, malheureusement, il n'est pas le premier à s'égarer sur ces sentiers.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1080 fois
6 apprécient

Autres actions de Christophe Wante-Mandret Dans la forêt