Avis sur

Dans le noir par Dominique Toahir

Avatar Dominique Toahir
Critique publiée par le

Alors que le domaine du surnaturel continue d'être à la mode, plus ("Conjuring 2", "The Witch") ou moins percutant ("The Door", "Le Sanctuaire), le phénomène des lumières éteintes débarque enfin ! Verdict ?

Tout d'abord, le long-métrage bénéficie d'une facture visuelle très bien torchée !
On a droit à de jolies scènes aux lumières "tape à l'œil" (le rouge pour l'agressivité, et le bleu pour la froideur du suspense et le silence), tout en soignant les cadrages et Surtout les apparitions de la fameuse créature, qui fonctionnent vraiment !
On stresse le plus souvent, on sursaute aussi, quelques petites scènes font plutôt peur, mais on est loin de cette frousse que nous procurait un "Blair Witch" (le mystère, les suggestions) ou encore un "Conjuring".

Le rythme, quant à lui, ne faiblit pas une seconde, le film passe tout simplement à l'essentiel. Et on aurait même aimé qu'il dure plus longtemps, tellement ça passe vite (1h20, et encore, si on ne compte pas le générique !).

Et c'est peut-être là que le bas blesse. En effet, "Dans le Noir" aurait pu être mieux exploité ! Du moins dans son concept (la peur en elle-même venant du noir). Par exemple, pourquoi ne pas avoir shootée une scène comme faire apparaître la créature sous la couverture du gosse (façon "The Grudge", mais sans plagier plan par plan) ou encore faire le coup de la banquette arrière.
Parce qu'au final, même si mes idées sont "classiques", le film en lui-même le reste aussi ! Pas d'histoire originale, ni de rebondissement, mais ce n'est pas ce que l'on recherche dans un film pareil.
Juste un film de trouille "pop-corn".

Les acteurs s'en sortent globalement bien, mais on retiendra Teresa Palmer ("The Grudge 2", "Warm Bodies") qui tient là son meilleur rôle, même s'il n'a rien d'extraordinaire. La jeune femme sait parfaitement jouer la peur, l'effroi avec l'expression de ses yeux exorbités. On ressent bien son traumatisme et heureusement que le film repose sur elle.

La créature est très bien fichue et ses apparitions sont efficaces bien que vite répétitives.

D'ailleurs, "Dans le Noir" n'est pas sans rappeler le film de Jonathan Liebesman "Nuits de Terreur", dont le concept se base également sur le noir abritant une effrayante morte-vivante (et dont la cible principale est aussi un jeune garçon ! mais qui a tout de même sa propre révélation).

En conclusion, "Dans le Noir" est un sympathique divertissement de trouille et relativement attachant, sans scénario complexe, avec un rythme régulier et un visuel des plus soignés !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 610 fois
2 apprécient

Dominique Toahir a ajouté ce film à 1 liste Dans le noir

Autres actions de Dominique Toahir Dans le noir