Miroir de l’âme

Avis sur Dans ses yeux

Avatar Lilange
Critique publiée par le

Souvenirs lointains qui hantent les jours présents. Mémoire des sens qui ramène vers le passé. Le secret de ses yeux que j’ai tenté de percer.

“Comment fait-on pour vivre une vie pleine de rien ?”

Avec les souvenirs, viennent les regrets. Irène, ses yeux humides, ce train qui siffle et qui s’éloigne, la trace de sa main sur la vitre extérieure…

Après tant d'années en fuite, l’écriture comme une délivrance. Mettre des mots sur les non-dits. Revenir sur le tragique pour en accepter la logique. J’ai peur… Les pages pourtant se remplissent et les mystères sur l’affaire Liliana Colotto se dissipent peu à peu. Belle jeune femme dans la fleur de l’âge, qui partageait un amour pur auquel on a mis un terme de manière cruelle . Un amour resté intact dans les yeux de son jeune mari Ricardo.

Vous imaginez quel amour ce doit être ? Sans l’usure du quotidien,
sans contraintes ni obligations ?

Je me suis battu pour rendre justice à cet amour. J’ai reconnu le monstre car les yeux ne mentent pas. J'ai fait une promesse de Justice qui ne viendra pas, dans un pays où chacun fait la sienne. Frustration, incompréhension, colère… et des sacrifices bien trop grands. J’ai rendu les armes et lâché prise. Je l’ai laissé sur le quai tout en partageant ses larmes.

C’était une autre vie, laisse tomber, arrête d’y penser
ça n’a plus de sens…

25 ans à ressasser les mêmes questions. 25 ans à vivre en marge de ma propre vie, comme Ricardo au fin fond de sa ferme, en marge de la société. Mais je comprends maintenant.

Ce n’est pas une autre vie, c’est CETTE vie.

Dans une vie pleine de rien, un petit rien peut encore changer les choses: temo (j’ai peur)… teAmo (je t’aime).
Benjamín Espósito

Dans ses yeux (El secreto de sus ojos) est un film argentin de Juan José Campanella, dont le scénario, co-écrit par Eduardo Sacheri, est adapté du roman de ce dernier (La pregunta de sus ojos). Un très beau film sur fond de polar qui révèle bien plus qu’une banale histoire de meurtre à Buenos Aires. Un peu de l’âme humaine nous est montrée à travers la caméra de Campanella et sa belle mise en scène qui oscille entre les années 70 et les années 2000. Pour cela il faut aussi rendre hommage aux acteurs qui reflètent si bien le titre du film, car tellement de choses passent par leurs regards.

Dans ses yeux est un film beau, émouvant, triste, mais non dénué d’espoir. Un espoir qui n’est peut-être pas donné à tout le monde, mais qui existe malgré tout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 866 fois
33 apprécient · 1 n'apprécie pas

Lilange a ajouté ce film à 1 liste Dans ses yeux

Autres actions de Lilange Dans ses yeux