Il y a des animaux... Je n'ai pas pu résister...

Avis sur Dar l'Invincible

Avatar PhenixduXib
Critique publiée par le

La passion pour la Fantasy me fait faire bien des choses...
Très sincèrement, j'ai longuement hésité à mettre la moyenne à ce film, voire en dessous. A la place, je lui décerne un 6, pourquoi ? C'est une excellente question à laquelle je vais tenter de répondre parce que, franchement, ça a besoin d'une explication.

Tout d'abord, la présentation habituelle de l’œuvre si vous voulez bien : Dar l'Invincible (sorti en 1982 ; je me rends compte que c'était une excellente année pour la Fantasy) qui est une traduction très francisée de The Beast Master, littéralement Le Maître des Animaux. Ce film est l'adaptation du roman éponyme (The Beast Master, pas Dar l'Invincible) d'Andre Norton, de style Sword and Sorcery.

Dar est un garçon recueilli par un fermier après une tentative de sacrifice. Les années passent et le temps et les prophéties rattrapent le jeune homme qui voit son village adoptif se faire massacrer. En compagnie d'animaux, il part se venger de cette odieuse tuerie.
Pas davantage de spoil ici.

Si l'on commençait par l'histoire ?
Étant l'une des premières œuvres de Sword and Sorcery, avec Conan le Barbare sorti la même année, à voir le jour sur grand écran, son histoire était plutôt originale mais va petit à petit devenir le plus grand cliché de la Sword and Sorcery : un jeune homme dont le village est attaqué se retrouve emplit d'une haine sans pareille et demande vengeance. Et, si possible, est l'élu d'une prophétie quelconque. Ça arrange de temps en temps.
Alors, certes, si l'on est comme moi qui ai déjà visionné de nombreux Sword and Sorcery, on sent un peu le réchauffé du genre... Cependant, j'ai été agréablement surpris par l'élément qui m'a fait mettre un très sympathique 6 à ce film pourtant assez moyen : la présence d'animaux.
Je m'explique : la Sword and Sorcery, de ce que j'en connais à l'heure actuelle, ne tourne principalement qu'autour d'un héros musclé, d'une princesse séduisante et d'un sorcier maléfique (éléments que l'on retrouve également dans Dar l'Invincible). Et là où le film arrive à être original, c'est en faisant d'animaux les adjuvants principaux du protagoniste. C'est ainsi que l'on se retrouve avec un aigle, des furets (ou des visons) et une panthère au côté de Dar. Et ça, c'est un excellent point en plus de toute l'atmosphère dégagée autour de cette relation hors du commun. En effet, Dar est capable de communiquer directement, mais plus généralement par la pensée, avec ses compagnons animaux et peut voir à travers de leurs yeux ; vice-versa, selon les dires du film même si on n'a jamais d'exemples concrets.
Hormis cet ajout, l'histoire suit des sentiers déjà bien tracés sans pour autant être désagréable à suivre. Le film propose bien quelques nouvelles choses mais ce n'est jamais poussée jusqu'au bout, on s'arrête en plein milieu pour passer à autre chose que l'on arrêtera aussi rapidement. De plus, on se questionne de nombreuses fois sur des détails qui sautent aux yeux, comme si les seuls êtres de raison dans cet univers, c'était nous, les spectateurs. L'exemple le plus frappant à mes yeux, c'est lors de l'attaque finale, les habitants de la cité principale mettent le feu à leur douve de pois mais certains soldats ennemis parviennent à traverser la mer de flammes sans s'enflammer eux même... Chapeau bas, messieurs !

Pour ce qui est des acteurs, on a le droit à quelque chose de correct, dira t-on. Ils ne sont pas mauvais, mais sont loin d'être bons. Certains de leurs dialogues me laissent perplexe, pareil pour certaines situations. Je n'arrêtais pas de me demander : "Sérieux ? C'est ça la réaction du personnage ?" C'est tellement farfelu de ce côté là que cela en devient ironique au bout d'un moment.
Par contre, les acteurs animaliers sont fort sympathiques à observer !

Pour les effets spéciaux... Ils restent soft sans être omniprésents. On remarquera tout de même les sorts de lévitation des sorcières qui demeurent la seule grossière erreur du film. Je ne suis pas un spécialiste mais mon ressenti de spectateur s'est trouvé quelque peu chiffonné à la vue de ces effets.
On pourra également hausser des sourcils pour les seules créatures fantaisistes du film qui sont, ma foi, très bien pensées mais qui sont également assez étranges dans leur comportement lors de leur apparition à l'écran.
Cependant, la vision de Dar via les yeux de son aigle est fort agréable ; et puis, tant que l'on est avec Dar et ses animaux, d'aucuns diront que la façon qu'a le héros d'appeler ces amis animaliers est un peu surprenante et nanardesque. Certes, elle est surprenante mais personnellement, je n'ai pas plus de problèmes avec ça.

Côté combat... C'est mou. C'est horriblement mou. Si la chorégraphie semble intéressante, elle est juste pulvérisée par la vitesse incroyablement inexistante des combats et des coups faibles portés sur les cascadeurs / acteurs et c'est franchement dommage.

Pour la musique, pas grand chose à dire. Certains morceaux resteront en tête, d'autres n'y entreront jamais.

Le principal problème de ce film à mon sens, c'est la vitesse. Outre la vitesse inexistante des combats comme décrit précédemment, l'histoire est passée beaucoup trop rapidement. J'ai eu l'impression de regarder une course chronométrée où pas une pause, pas un temps mort nous est donné ; sauf, peut-être, au début du film. Et cet enchainement de scènes, de révélations et d'action gâche absolument toutes les émotions que souhaite dégager le film. L'exemple le plus flagrant (sans spoil) est une scène tragique qui m'a pincé le cœur et c'est tout ! Pas de musique triste, pas de silence, pas de larmes, rien ! Alors que le personnage a su tirer de moi ma plus grande sympathie à son encontre. Mais non, absolument rien. C'est ça qui tue le film, à mon avis et c'est ça qui m'a tenté de mettre la moyenne, si ce n'est pire. Mais par son originalité, j'ai envie de croire en ce film et de lui laisser sa chance. Excepté les problèmes présentés, assez nombreux je le reconnais, ce film reste divertissant et assez amusant.
Bref, une histoire qui vaut peut-être un coup d’œil très indulgent.
Et n'oubliez pas : la Fantasy nous appartient !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 577 fois
1 apprécie

PhenixduXib a ajouté ce film à 3 listes Dar l'Invincible

Autres actions de PhenixduXib Dar l'Invincible