Vampire vous avez dit vampire ??? quel vampire ????

Avis sur Dark Shadows

Avatar Georgio
Critique publiée par le

Autant le dire tout de suite, je ne suis pas un grand fan de Tim Burton. Sur tout ceux que j'ai pu voir du metteur en scène, les seuls que j'ai apprécié sont Pee Wee Big Adventure et surtout l'exellentissime Beetlejuice, soit les premiers longs-métrages de sa carrière (ainsi que Mars Attacks tourné plus tard). Après le soporifique Alice, j'avais donc une appréhension quand à la venue de ce Dark Shadows, adaptation d'une série américaine des 60s dans lequel on suit les aventures d'une famille vivant dans un manoir grotesque et dont le principal membre est un vampire.
Une nouvelle fois, c'est Johnny Depp qui s'y colle dans le rôle du suceur de sang. Il est dans cette comédie fantastique bien entouré, puisque on y trouve la séduisante Eva Green qui ferai fondre tout le pole nord rien qu'avec son regard, Michelle Pfeiffer (la Catwoman de Batman 2, du même Burton) ou encore Jackie Earle Haley (le Rorschach de Wachmen) et Chloé Moretz (révélation de Kick Ass), sans oublier Helena Bonna Carter (madame Burton à la ville). Dark Shadows se veut donc une comédie fantastique tintée d'horreur dans la pure tradition des vieux films des années 60, très Hammer style's. Ambiance glauque et kitch à la fois et maquillages sommaires dans la pure tradition. Coté esthétisme, Burton n'a pas fait trop d'effort, piochant dans sa filmographie et son style unique. Le résultat en est satisfaisant et est un plaisir pour la rétine. De même, on aura beau critiquer Johnny Depp de rester coller aux burnes du réalisateur de Beetlejuice, n'empêche que son jeu d'acteur est une nouvelle fois excellent ; on le sent à l'aise le Jack Sparrow en suceur de sang qui découvre les joies et les malheurs de la vie dans les années 70. Le tout est renforcée par le jeu simplement unique de sa partenaire Eva Green dans le rôle d'une sorcière aussi sexy que diabolique qui nous gratifie d'une scène de folle passion amusante et décomplexée.
Cependant et c'est la que le bas blesse, Tim Burton n'a plus rien à prouver pour certains et on sent bien qu'il se repose sur ses lauriers. Déjà coupable d'avoir pondu un Alice à la limite de l'insoutenable, ici avec Dark Shadows, il se contente de poser son cahier des charges sur la table et de filmer ses scènes sans le moindre soupçon de folie. Tout s'enchaine et à aucun moment on est attiré (pas un seul ouahhhhhh, juste un « ah ouai d'accord cool »). Molasson dans sa mise en scène, il l'est aussi dans le scénario qui fait dans le bas de gamme qui se contente d'aligner des passages humoristique vu des milliers de fois dans le passé et certains moments plus dure jusqu'au final bordélique et prévisible. Idem pour la direction d'acteur qui en prend un sacré coup (en dehors du duo Green/Depp) Burton, n'hésitant pas à laisser de coté certains personnages importants quitte à les oublier en cours de route pour les revoir à la fin comme si de rien était (je vous laisse deviner pour ne pas spoiler). Un comble pour un réalisateur qui à la base n'hésite pas à mettre en avant les seconds rôles au profit de la tête d'affiche.
Dark Shadows vaut ce qu'il vaut. Esthétiquement c'est du propre, l'ambiance fait froid dans le dos tout en apportant un petit coté kitch pas désagréable et les effets spéciaux sont pour la majorité de bonne qualité. Mais ça s'arrête la, sans surprise, au scénario qui tient sur un timbre poste et qui se contente du minimum syndical, le dernier né de Tim Burton est une comédie popcorn pantouflarde qui se repose sur des bases déjà posé par ses précédents films. On le regarde, on sourit par moments mais on en oublierai presque que ca vient du réalisateur de Batman et Mars Attacks.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
Aucun vote pour le moment

Georgio a ajouté ce film à 3 listes Dark Shadows

Autres actions de Georgio Dark Shadows