Avis sur

Dark Shadows par valerdaviep

Avatar valerdaviep
Critique publiée par le

Depuis quelques temps, l'annonce d'un nouveau Burton au cinéma ne suscitait plus une excitation particulière. Non pas que ses derniers films soient foncièrement mauvais. Ce qui gênait surtout était la répétition de la même recette, la subversion et l'innovation en moins. En ce qui concerne Johnny Depp, le constat est assez similaire. On a l'impression que depuis Willie Wonka (faisons un cas à part pour Sweeney Todd), les deux compères tournaient en rond. Même Elfman, pourtant un artiste que j'adore, s'empêtrait dans la même recette. Alors, est-ce que cette adaptation d'une ancienne série télévisée relève la barre ? Sans dire que nous renouons avec les sommets de Beetlejuice comme certains le murmurent, je suis au moins content de retrouver le réalisateur dans ce registre.

Alors, de quoi est-il question ici ? D'une histoire d'amour déçu et de la vengeance d'une amante éconduite. Ni plus ni moins. Mais, quelle histoire d'amour, et surtout quelle vengeance ! Les presque deux heures de film tournent autour du déclin de la famille Collins, pourtant fondatrice historique de la ville éponyme. La malédiction jetée par Angélique Bouchard dépasse ainsi largement son amourette avec le ténébreux Barnabas. Fini le lustre d'antan, bonjour la poussière et les araignées. Les membres de la famille Collins vivotent tandis que le business d'Angélique Bouchard est florissant. Alors, lorsque Barnabas revient d'entre les morts (au sens propre du terme), il entend bien obtenir réparation. Et cela passe par une fête. Of course.

Derrière ce scénario timbre-poste, sans surprise mais bien ficelé, se cache surtout une ambiance disparue des films de Burton depuis un moment. Un peu d'humour décalé, un sens esthétique agréable, et une bande son qui fait la part belle au Glam de T-Rex et au Rock Théâtral d'Alice Cooper, parmi d'autres. Et apercevoir la frimousse de Marc Bolan, écouter les Moody Blues, et assister à un concert de « Mme Cooper », cela rajoute du plaisir à l'agréable. Dark Shadows me fait l'effet d'un film sans prétention autre que le divertissement décalé. Et je dois dire que c'est là que je préfère Burton. Alors, certes le scénario est anecdotique et nous retrouvons un Johnny Depp au jeu toujours très stéréotypé. Je ne saurais pas dire ce qu'il manque à ce film. Peut être le côté cheap d'un film comme Forbidden Zone ou le grain de folie de Keaton. Mais ne boudons pas notre plaisir. Il y aurait beaucoup de bonnes choses à dire sur ce film, bourré de références et de clin d'œil. Moi, en tout cas, j'ai aimé, et je me remets un Roxy Music.

Les Murmures.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 344 fois
4 apprécient

Autres actions de valerdaviep Dark Shadows