👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Si le pitch de départ semble cousu de fil blanc (pour ne pas dire conventionnel), Burton nous emporte, de nouveau, dans son univers personnel et nous fait voyager dans une fantasmagorie à la fois étrange et familière qui porte incontestablement sa signature. Rien d'étonnant donc, d'y voir son partenaire cinématographique (8 films ensemble) et ami proche, Johnny Depp. Acteur toujours très bon mais qui ne surprend plus car trop souvent vu dans des rôles typés fantastiques (Edward aux Mains d'Argent, Sleepy Hollow, Charlie et la Chocolaterie).

Le reste du (petit) casting est de qualité en les désormais connues Michelle Pfeiffer (Wolf, Ladyhawke, Scarface, Le Temps de l'Innocence) qui se bonifie avec l'âge mais dont la personnalité et les capacités de jeu en tant qu'actrice sont ici curieusement sous-exploitées et Eva Green (Kingdom of Heaven, Penny Dreadful, 300 : la Naissance d'un Empire).

De mon point de vue, la charismatique Eva Green reste assurément la star de cette production (ma grande découverte cinématographique de ces dix dernières années). Cette femme, une fois de plus, me cloue à mon siège dans le rôle de la méchante : une présence affolante, une putain de performance dans l'interprétation de son personnage et cette façon de mimer les expressions et de tranformer (au sens propre) sa physionomie pour ajouter à son jeu, une actrice véritablement badass !

Rien que pour Eva, les 1 h 53 minutes de Dark Shadows méritent amplement d'être visionnés.

il y a 6 mois

2 j'aime

Dark Shadows
HugoShapiro
3
Dark Shadows

Vodka Shadows

Je suis un peu malhonnête voyez vous. J'ai mis 3 a Dark Shadows sans grande conviction. Même sans aucune. Car sincèrement, je ne saurai juger 2h de film ou je n'ai passé mon temps qu'à répéter...

Lire la critique

il y a 10 ans

110 j'aime

22

Dark Shadows
Amethyste
6
Dark Shadows

Ode à un sombre prince et à son merveilleux univers hanté. [Opus 5]

Monsieur Burton, c'est avec beaucoup d'espoir mais aussi avec beaucoup d'appréhension que je suis allée voir votre dernière création. L'espoir d'un certain retour aux sources, la création d'un...

Lire la critique

il y a 10 ans

80 j'aime

24

Dark Shadows
Jackal
7
Dark Shadows

Tim Burton's 70's Show

XVIIIème siècle. Barnabas Collins est à la tête de sa famille de riches poissonniers venus d'Angleterre (fondateurs de la ville de Collinsport), il est admiré de tous et la dirige pour le mieux...

Lire la critique

il y a 10 ans

66 j'aime

14

Aux frontières de l'aube
Elvangar_Captures
5

Pas convaincu ... et encore moins mordu.

Aux frontières de l'aube est, semble t-il considéré comme l'un des meilleures relectures du mythe vampirique ... relecture qui ne m'a aucunement convaincu. Tout d'abord, l'histoire est très épurée,...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

1

Terminator - Les Chroniques de Sarah Connor
Elvangar_Captures
9

Pas de destin mais ce que nous faisons.

1984 et 1991 verront les sorties de Terminator 1 et 2 créés par James Cameron, encensés à l'unanimité tant par les critiques que par le public et décorés de prix divers et variés dont plusieurs...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

2

Jolt
Elvangar_Captures
5
Jolt

Un pétard mouillé ...

Une bande-annonce qui m'avait bien « branché » lors de son visionnage : Kate Beckinsale dans un film d'action incarnant une femme sujette à un trouble psychologique et qui, quand on...

Lire la critique

il y a 10 mois

3 j'aime