Avis sur

Darkly Noon par Jean-Pierre Le Saux

Avatar Jean-Pierre Le Saux
Critique publiée par le

The Passion Of Darkly Noon, ou Le Jour du Châtiment dans sa version française... En toute honnêteté j'étais perplexe à l'idée de regarder ce film.... Très bon casting pourtant ( si on relativise la présence de Brandan Fraser ) mais un sentiments de bizarrerie cinématographique règne cependant durant le premier quart d'heure de film... Le grain de l'image est vieillot, la Caméra étrangement placé, et Brandan Fraser est doublé par Emmanuel Curtil !! ( oui quand on est habitué à sa voix poussivement viril dans La Momie, ça fait bizarre ) .

Je n'ai pas pipé un seul mot pendant l'heure et demi qu'a durée le film... Et pourtant le début est plutôt lent et même si l'intérêt et les enjeux sont palpables après à peine une demi heure de film ( sans pourtant qu'il ne soit explicitement dis de quoi il s'agit ), je doit admettre qu'il est très facile de décrocher et de laisser tomber. J'attendais Viggo Mortensen de pied ferme et je le retrouve muet comme une tombe...Le Choc... Et pourtant ce film est littéralement un lingot d'or du cinéma.... Le propos est traité avec ingéniosité et mystère, les acteurs sont bon et juste, le Huit Clos deviens oppressant et le malaise palpable finis très rapidement par s'installer lorsque dans une scène mémorable que je ne spoilerai pas, Brendan Fraser trouve un rouleau de barbelé ...

Injustement considéré comme un film d'horreur, c'est un drame poignant à tendance thriller psychologique qui est proposé, narrant simplement la déchéances d'un homme peut être un peu trop faible et influençable, faisant confiance au mauvaise personne... Un classique " au mauvais endroit au mauvais moment " en somme

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 768 fois
3 apprécient

Autres actions de Jean-Pierre Le Saux Darkly Noon