Attaque les gens.

Avis sur Day of the Animals

Avatar Heurt
Critique publiée par le

Un an après la sortie de son film Grizzly, le réalisateur repart sur une histoire d'animaux tueurs. Cette fois-ci il ne se calque plus sur le film les dents de la mer, puisqu'il s'agit d'animaux devenus fous à cause de la diminution de la couche d'ozone. Un groupe de touristes amenés par un guide en montagne vont faire les frais de cet instant de folie animalier. Le scenario ne va pas cherche plus loin que cela. Rien n'est inventif dans toute cette histoire, c'est même très basique, les personnages vont rapidement entrer en conflit. La caractérisation de chacun est faite avec de gros traits. Les dialogues sont calamiteux, et le jeu des acteurs est exécrable. Les enfants sont les moins bons de tous, le fils de la mère célibataire joue l'entonnement en écarquillant grand les yeux. Avec un tel niveau de non-jeu pas simple d'y croire. On sent tout de même qu'il y a plus de moyens accordés au film, car l'image est plus soignée que dans Grizzly. Enfin il est possible de voir à plusieurs reprises l'équipe de tournage dans le reflet de vitres. Une fois dans la porte d'un hélicoptère, puis dans celle d'un bar, on distingue aussi l'ombre de certains membres de l'équipe sur des figurants. Les attaques d'animaux sont plutôt bien faites. Ça n’empêche pas de glisser vers le ridicule par instants, avec par exemple cette patte de chien qui passe à travers le trou d'une planche pour essayer d'attraper les gens à l'intérieur d'une cabane. Day of the animals est une mauvaise série b, qui n'a comme intérêt que les moments d'attaques.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 130 fois
4 apprécient

Heurt a ajouté ce film à 1 liste Day of the Animals

Autres actions de Heurt Day of the Animals