Critiques de De rouille et d'os

Aurea
7
Aurea

La vie, autrement..

Une boîte de nuit dans le bruit et la fureur, bagarre pour une "princesse déguisée en pute" qui a eu envie de se donner des sensations : "j'aimais séduire les hommes et les exciter" : elle est...

Lire la critique

il y a 10 ans

guyness
6
guyness

Il dérouille, éros

Autant dire qu’avant de m’y mettre, j’avais le cul entre deux chaises (roulantes). Sur l’étagère "à priori berk": un pitch improbable, Marion Cotillard dompteuse d’orques infirme (infirme, on est...

Lire la critique

il y a 9 ans

Kenshin
5
Kenshin

C'est moignon comme tout.

J'ai pas forcement envie d'être dur avec ce film et pourtant je crois qu'il faut tarir d'éloge à son sujet. Au sujet de son développement si étiré, avec beaucoup de redondance. On ne saurait taire...

Lire la critique

il y a 10 ans

Gothic
7
Gothic

Audiard-bleu-la varice !

Le voilà enfin, le rôle de sa vie. Enfin, Marion Cotillard nous scie les pattes ! L'ORQUE, IDEE SAUVAGE Stéphanie est jeune et jolie (si, arrêtez avec les insultes maintenant, elle est souvent...

Lire la critique

il y a 9 ans

Boubakar
9
Boubakar

La rencontre entre la destruction et la reconstruction.

Comme souvent, je vais voir un film en en sachant le moins possible (d'ailleurs, je n'ai pas vu la bande-annonce), tout au plus, je savais qu'il était question d'amputation, et c'est tout. Et ce que...

Lire la critique

il y a 10 ans

Jambalaya
7
Jambalaya

Pas de pieds, pas nager !

Il est bon Jacques Audiard, le bien digne fils de papa. Papa c’était les dialogues, quels dialogues ! Fiston lui, tient la caméra, et de fort belle manière. Pourtant, il y a bien un décalage entre...

Lire la critique

il y a 9 ans

Al_
7
Al_

Un bon film, oui mais...

Dans la lignée de « Sur mes lèvres », Audiard nous raconte une histoire d'amour où se croisent le handicap, la solitude et la violence. Une rencontre entre deux exclus interprétés par Marion...

Lire la critique

il y a 10 ans

-Marc-
5
-Marc-

D'arnaque et de manipulation

Je me demande ce qui peut valoir cet engouement pour ce film. Dans les moments dramatiques, on ressert le cadrage. Ca crée un sentiment d'oppression, de tension qui multiplie toutes les sensations...

Lire la critique

il y a 9 ans

Before-Sunrise
6

Intouchables

De rouille et d’os est un beau ratage. C’est comme si un MOF en pâtisserie préparait son dessert fétiche, vous l’apportait sur un plateau puis se prenait les pieds dans le tapis, se retrouvant la...

Lire la critique

il y a 9 ans

Kalimera
7
Kalimera

Critique de par Kalimera

Bon d'accord, je suis à la traîne, cette critique à trois bonnes années de retard. Mais que voulez-vous, je suis du genre à freiner des quatre pattes quand on m'assène avec vigueur et constance une...

Lire la critique

il y a 7 ans