«-William Blake killed the white. - We need a canoe.»

Avis sur Dead Man

Avatar Camille_H
Critique publiée par le (modifiée le )

Dead man, c'est un voyage avec un homme mort.

Dead man est simple mais déjanté. L'acte est prévisible, et donc plein de rebondissements. Des péripéties retardent le dénouement. Dead man, ce n’est pas un western, mais un tragédie avec des personnages délirants, exotiques, qui découpent un fond noir, fantasmagoriques.

Dean man est poétique. Chaque personnage est exotique et délicieux. Chaque chose suit son cours. C’est bien un voyage le long du miroir de l’eau et dans des décors parlés. Tout d’abord un train, un aller simple, une valise, un terminus: machine, soit l’absurdité du monde industriel. Un bureau, une chambre, une forêt de bouleaux puis une rivière, lieux de passage, de perdition, du rêve, d’exploration.

Dead Man, c’est la progression lente d’une poésie macabre fondue au noir vers l’horizon, enveloppant le silence d’un Johnny Depp magnétique dans un ciel laiteux, comme du sang craché dans un linceul. C’est l’apologie d’une poésie diabolique, qui réduit deux mondes à néant comme une balle en plein cœur. C’est l’errance de condamnés entre le ciel, et l’enfer, au seuil du rêve et d’un idéal Païen.

C’était une surprise, et des surprises, légèrement décalées, même cyniques; c’est un film grisant: c’est un classique rebelle, détonnant, calibré. Dead man est un poète dont les mots sont de sang; Dead man, c’est le souvenir de regards qui s’échangent, le sacrifice, la cruauté, l’amitié, une odeur de tabac et de fleurs en papier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 706 fois
22 apprécient

Camille_H a ajouté ce film à 5 listes Dead Man

Autres actions de Camille_H Dead Man