Ça caille et ça saigne

Avis sur Dead Snow

Avatar estonius
Critique publiée par le

En 1985 Jean Rollin, ressuscitait des nazis au fond d'un lac, ici c'est dans la neige ce qui nous donne droit à des paysages magnifiques. La mise en place est convenue, présentation du petit groupe qui va se faire décimer, clichés habituels, baraque isolée, pas de réseau, esprit potache, mise en garde par l'ancien, bref rien de nouveau ni de passionnant, et puis tout d'un coup le film bascule non pas dans l'horreur mais dans la parodie de l'horreur, c'est dingue, c'est décalé, c'est gore, c'est n'est pas un grand film mais c'est parfois surprenant et ça fonctionne parfaitement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 31 fois
1 apprécie

Autres actions de estonius Dead Snow