"Terminapool"....plus "Dead" que "pool" en fait ^^

Avis sur Deadpool 2

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

Ah Deadpool ! On s'en souvient tous, Février 2016, tandis que le MCU s'apprêtait à entamer sa Phase III avec le sérieux "Civil War" Iron Man vs Captaine, tandis qu'on allait bientôt avoir le 3ème volet de la nouvelle trilogie X-Men, "Apocalypse", la Fox pas encore rachetée par Disney nous offrait "Deadpool", véritable bouffée d'air frais en rupture total avec le conventionnalisme Marvelien cassait littéralement tous les codes pour notre plus grand plaisir ! Le "Deadpool" premier du nom de Tim Miller fut une excellente surprise ! Parodie des films de SH trash vulgaire et survoltée façon "Kick Ass", violence "Tarantinienne" sanglante à la "Pulp Fiction" ou "Kill Bill", un "Sin City" (2005) le sérieux en moins, avec un super héros en collants rouges moulants, dégommant des malfrats avec des flingues et/ou des katanas, tout en brisant cache le 4ème mur,
"Deadpool" c'est en quelque sorte pour Marvel un "Shrek" à l'image de l'ogre vert de Dreamworks démontant avec ridicule un à un les clichés de contes de fées.....d'ou l'immense régal qu'il nous avait procuré !
Le monde avait vraiment bien "prit son pied" devant "Deadpool" et en témoigne les 783 millions de dollars rapportés au box office mondial (énorme score pour un film rated-R), soit autant qu'un certain "Spider-Man 2" ^^.
Bien évidemment, reniflant les dollars, les gars de Marvel ont très très vite envisagés la mise en chantier d'un numéro 2, et le voilà, moins de 2 ans et demi après le 1er, "Deadpool 2" débarque enfin dans les salles obscures !
Bon, "Deadpool 2", film Marvel-20th Century Fox, cette fois réalisé par Davide Leitch, le pas complètement "yes-man" mais doté d'un bon p'tit CV de films d'actions, notamment son "John Wick" (2014) avec Keanu Reeves, qui a plutôt bonne réputation, ainsi que le dernier "James Bond girl like" "Atomic Blonde" avec Charlize Theron (2017), nous propose une suite des aventures en "rouge et noir" du mercenaire Wade Wilson alias Deadpool.
Désormais heureux aux côtés de Vanessa tout en dézinguant des méchants en parallèle de sa vie de couple, la vie de Wade bascule lorsque

sa femme est abattue tragiquement sous ses yeux, alors qu'ils avaient décidés de fonder une famille. Noyé en pleine déprime, Wade tente de trouver un soutiens auprès de Colossus et Negasonic au manoir des X-Men. Lorsque ces derniers sont appelés à l'aide pour tenter d'arrêter Russel, un jeune garçon mutant en colère ne contrôlant pas ses pouvoirs, Deadpool découvre que ce dernier est en réalité torturé physiquement par le directeur de l'institut. Voulant le défendre, Deadpool n'a malheureusement pas de chance et se retrouve embarqué avec le gamin par les autorités dans un pénitencier pour mutants sous haute sécurité. Pendant ce temps dans l'ombre, Cable, un dangereux cyborg venu du futur, recherche activement Russel. Deadpool n'aura d'autre choix que de sortir de sa déprime et de monter une équipe d'élite, la "X-Force" pour faire face à cette nouvelle menace ! Mais pour quelle(s) raison(s) le cyborg traque t-il le garçon ? Deadpool et ses nouveaux alliés sont-ils de taille à l'affronter ? La violence ne peut donc -t-elle engendrer que la violence ? Et si finalement là était la clé pour comprendre la vrai sens profond d'une "famille" ??

Voilà pour le pitch global.
Verdict : Vous savez, quand vous mangez un artichaut (nan mais qu'est ce qu'il raconte le mec là o_o ???), il se passe un truc. Dans l'artichaut, il y a un acide du nom de cynarine qui fait que quand vous mangez un artichaut, la perception gustative est altérée et tout ce qu'on mange par la suite a un goût hyper sucré. Ou je veux en venir me demanderiez vous et quel rapport avec "Deadpool 2" ?? J'y viens justement.
La cynarine de l'artichaut....c'est totalement le sentiment que j'ai envers "Deadpool 2", comme si c'était l'effet "Post Infinity War" qui fait que maintenant....tout les films que je "goûte" me paraissent sucrés à donf. "Avengers: Infinity War" était à l'image de l'artichaut et à cause du dernier plat copieux du MCU alors que "Deadpool 2", avec sa violence était un plat sacrément salé, sauf que là.....ben le film a totalement perdu son goût salé quoi !!
Euh là la déception que c'est, mais QUELLE DECEPTION ! J'y allais confiant, même impatient de retrouver cet impertinent personnage rouge cagoulé, la bande annonce laissais entendre un nouveau film explosif, à l'image de la séquence d'ouverture.

Le film s'ouvre sur un gros plan sur la boîte à musique de Wolverine mort, reprenant sa mort dans "Logan", là on a le sourire, on le set qu'on reviens en terrain connu. En plus, le film nous montre caméra en plongé un Deadpool posé, tranquille peinard, allongé sur des barils d'essence entassé, qui te balance un mégot et fait tout péter !

Oh là là ce premier plan est bien mensonger !
Une suite "explosif", "On oubli jamais sa deuxième fois", "A plusieurs, c'est encore meilleur" ?! Que de slogans impertinents et terriblement prétentieux en tête d'affiche !
La déception est grande, très grande, elle me reste dans la gorge et j'en suis le premier déçu et étonné. J'avais kiffé le premier "Deadpool" et je voulais aimer celui là...mais il ne faut pas se voiler la face, c'est un bon gros "MEH" que cette suite, au mieux pas terrible, au pire....mauvais T_T.
Mais pourquoi ça ne va pas ? Que s'est-il passé ? Comment tout ce qui faisait le sel, le piment du premier volet, tout ce qui me faisait kiffé a-t-il pu s'évaporer ?
Le problème de "Deadpool 2" vient en premier de son intrigue, de son scénario. D'ors et déjà grossièrement copié sur "Terminator", "Terminapool" (XD) dérange car il empeste le conventionnalisme à fond, tellement que ça en devient presque grossier.
L'âme de Deadpool, l'essence de Deadpool n'y est plus et j'irais même jusqu'à oser dire qu'elle a été piétinée.
J'ai rien contre les suites même en sachant que la mise en chantier de 75% d'entre elles sont motivés par l'argent....mais si c'est un minimum inspiré et "Deadpool 2" ne l'est pas du tout. Là c'est clairement une suite décidée uniquement pour capitaliser sur le succès colossus (^^) du premier volet et elle n'a pas de suite dans les idées mais que de "la suite dans les clichés". En plus de nous resservir encore une histoire de team de mercenaire que Marvel et DC nous déjà suffisamment rabâchés avec leurs "Gardiens de la Galaxie" (2014) et "Suicide Squad" (2016).
Le problème serait moindre si Leitch avait comprit la nature du délire mais nan, à mon sens, le pire qui résulte est que David n'a RIEN comprit ! Là ou Tim Miller avait comprit que l'intrigue passait au second plan pour mettre en avant les vannes et le côté "Distanciation Brechtienne" (à savoir le personnage qui s'adresse au spectateur et montre/commente les actions de son personnage), Leitch, en plus de plonger la tête la première dans la piscine aux clichés et d'enchaîner les pétards mouillés

(la X-Force qui existe pendant à peine 10 minutes....THE pétard mouillé !!),

fait l'erreur fatale de mettre au premier plan un récit bas de gamme déjà vu 1000x et surtout le très mauvais choix de le prendre au sérieux, là ou Miller avait comprit que Deadpool n'est pas un film qui brille par son histoire mais que les vannes et l'humour prédominent avant le scénario. Le réalisateur de "John Wick" fait tout à l'envers et met l'humour au second plan au service d'un prototype scénaristique à cours de batterie et dont on sent même de la fainéantise ne serait ce que pour répondre au cahier des charges hollywoodienne minimale. Donc non seulement c'est cliché mais en plus Leitch déforme, dénature, déconstruit brique par brique ce que le premier réalisateur avait su forger.
J'ai quand même halluciné de me rendre compte que....je ne rigolas presque pas devant "Deadpool 2" (faut le faire quand même O_O) ! Le premier "Deadpool" en 2016 me pliait de rire toutes les 3 minutes tandis que celui ci ne me déclenche que quelques sourires et de vrais rires toutes les 25 minutes, tel un enfant de 10 ans devant un spectacle de guignol.
Les séquences d'action n'ont aucun style, des fois on penche limite vers le quelconque de "Fast and Furious", 2h de vide dans lequel le film en reste à l'exposition sans jamais finalement entrer dans l'action.
On multiplie les personnages inutiles qui sont réduits à des marionnettes de bas étage à peine décoratif. Le film m'apparaît comme "mort", "cadavérique", il n'y a plus que le corps du premier film mais l'esprit l'a quitté.
Des personnages "morts" aussi désincarnés qu'inutiles qui surchargent le film sans jamais se montrer utiles

(Negasonic et Yukio, elles servent à QUOI sérieusement ??),

à l'exception du duo Reynolds/Brolin.
Ce cher Ryan prend toujours énormément de plaisir dans son costume de bouffon rouge et Josh Brolin ("Sicario" de Denis Villneuve en 2015) qui sort pourtant de son époustouflante interprétation de Thanos en motion capture, renouvelle sa badassitude dans la peau du cyborg !!
Enfin bref, ce "Deadpool 2" aka "Terminapool" est plus "Dead" que "pool", le titre finit malheureusement par être adapté puisque cette suite est une véritable piscine pleine de vide et de personnages "morts" dans l'âme.
En conclusion, pour moi "Deadpool 2", ça m'attriste vraiment mais je le ressent comme une insulte envers le premier. David Leitch a juste sali le travail de Tim Miller qui n'aurait jamais du abandonner la réalisation.
Je ne remplierais pour un "Deadpool 3" ou "X-Force" que si Miller revient, si c'est un autre je passerais mon chemin.
Après tout, "Deadpool" aurait dût finalement s'en tenir à un film unique car le délire ne tient pas sur plusieurs opus.
8,5/20.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1472 fois
21 apprécient · 6 n'apprécient pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film à 8 listes Deadpool 2

Autres actions de L_Otaku_Sensei Deadpool 2