La mort dans un brouillon... de scénario

Avis sur Death Note

Avatar Antoine Rp
Critique publiée par le

Si l'on attend très souvent leur série, Netflix a su au fil du temps nous donner quelques moment de cinéma. Okja, dernier gros projet en date pour la plateforme américaine, est un véritable chef-d'oeuvre. Après avoir acquis les droits il y a plusieurs années, Netflix propose aujourd'hui leur adaptation filmique d'un des mangas culte des années 2000 : Death Note.

Il est toujours difficile de parler objectivement d'une adaptation d'une oeuvre que l'on a par le passé consommé. Le cas de Death Note est encore plus compliqué pour ma part car il constitue un des piliers de mon adolescence, une des première série qui m'a définitivement lancé à la fois dans le manga et dans l'animation japonaise. Du coup, je vais m’efforcer de séparer cette critique en deux aspects : le film en lui-même, et le film dans le contexte de son oeuvre originale, en tant qu'adaptation.

Death Note est un film réalisé par Adam Wingard, sorti sur la plateforme Netflix le 25 aout 2017. Adam Wingard n'est pas, et ce n'est pas contre lui, ce que l'on pourrait considérer un grand réalisateur. Mais vous avez très certainement vu le slasher You're Next ou tout simplement le dernier Blair Witch, suite du film de 1999. On peut tout de même dire qu'il reste un réalisateur qui sait faire un film, qui sait faire de la mise en scène, pas forcément novatrice, mais efficace, tout en proposant des plans stylisés et efficace pour le divertissement d'horreur et de thriller.

L'histoire de Death Note est celle de Light Turner (Nat Wolff), un lycéen entrant en contact avec le Death Note, un cahier permettant de tuer n'importe quelle personne en écrivant son nom. Il va décider de tuer ainsi les différents criminels du monde afin de créer un nouvel ordre mondial sans crime. Rapidement, un enquêteur du nom de L (Keith Stanfield) lui fera face.

Le film prend le parti pris de condenser en un film la moitié de l'ensemble du manga, c'est à dire le premier arc narratif, pour en faire un récit très rythmé. Les éléments clés s’enchaînent à une vitesse folle, mais on pourra reprocher au récit de manquer de véritable suspens. C'est d'ailleurs dommage car en soit, un film traitant de meurtres en série se doit d'investir le spectateur dans l'intrigue. Le film réussit néanmoins à s'accélérer au bout d'une heure, pour créer au final une véritable chasse à l'homme. Le problème de ce scénario est que chaque situation auquel les personnages sont confrontés ne s'installent dans le temps, et ont un véritable impact.

En parlant des personnages, il souffrent d'un véritable problème d'écriture, qui est un point primordial dans la réussite d'un film. Pour qu'un film soit réussi, il doit être capable de montrer et de faire vivre ses personnages, qu'ils aient du relief, et une personnalité. Dans Death Note, le soucis principal est que l'ensemble des personnages sont au final uniquement des personnages fonctions. C'est à dire qu'ils ne sont animé et décrit que par les actions et leur objectif dans le script. Le film souhaite montrer un point de vue quasiment omniscient, alternant celui des enquêteurs et celui des tueurs, mais ne réussit à convaincre sur ces deux aspects. Je parlerais des cas L et Ryuk dans la seconde partie de l'article, car il y a des choses à dire dessus.

Sur le plan de la réalisation le film propose, à l'instar de la filmographie de Wingard, une image soignée, plutôt stylisée, avec un beau travail sur le noir. Si l'on retrouve dans la majorités des scènes un peu classique, on aimera les gros plans sur les détails, et des effets de réalisation sur les différentes morts. Cette dimension "horreur" est d'ailleurs assez nouvelle dans le contexte de Death Note, et sera un point à aborder par la suite. si le montage reste classique, elle parvient à être un peu plus inventive sur 2-3 scènes. La musique est par contre un point plutôt positif du film. Composée par Atticus Ross (Nine inch Nails), elle propose des thèmes plutôt intéressant, et s'intègre parfaitement dans l'ensemble proposé. A noter que quelques rappels sont même effectués aux thèmes issus de l'adaptation animée.

Et c'est à peu près tout ce que je peux dire concernant le film en lui même. Au final, Death Note n'est ni un bon film, ni un mauvais film, mais un divertissement moyen, qui ne vous laissera pas une grande marque dans votre coeur de cinéphile. Pas un très bon thriller, pas un bon film d'horreur, l'ensemble est passable, et ne parvient jamais a vraiment tenir en haleine.

Retrouvez la partie adaptation (avec spoiler) sur mon blog DangerZone.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 269 fois
Aucun vote pour le moment

Antoine Rp a ajouté ce film à 1 liste Death Note

  • Films
    Affiche La La Land

    2017 en films

    A peu prou la liste de l'ensemble des films vu et revu pendant l'année ! Le TOP/FLOP est disponible ici ! https://dangerzone....

Autres actions de Antoine Rp Death Note