Death note à la sauce américaine

Avis sur Death Note

Avatar tprod
Critique publiée par le

Il est bien complexe de transcrire une œuvre ayant marqué une génération , que ce soit par son message ou les idées qu'elles tentent de véhiculer , celle-ci crée généralement sa place dans l'imaginaire culturel , si bien que l'adaptation est soumise aux regards strictes des passionnés .
Face à ces conditions , difficile aux responsables de la réinterprétation de laisser exprimer leur ressources créatives .
L'adaptation américaine du manga death note connaît également ce problème , la présentation du casting ainsi que les premiers trailers avaient divisé les fans .
En effet deux points de vues se confrontaient , les fans ouverts d'esprit pensant que l'on ne devait pas juger un livre sur sa couverture et les puristes qui non content de voir un casting correspondant à leur attentes , s’enfermait dans leurs convictions allant même jusqu'à boycotter celui-ci lors de sa sortie .
Et c'est ainsi que le film de Netflix gravita autour de polémiques inutiles organisées par des soi- disants protecteurs de l'œuvre original .
Toutefois on ne va pas se voiler la face , une partie de leurs propos étaient justes , en effet il suffisait de voir ce à quoi ressemblait Light dans les premiers trailers pour commencer à grincer des dents ...

Mais à présent qu'en est il du film ? , est -il bon ou mauvais ?

Et bien je suis particulièrement mitigé , et ce pour de nombreux points.
à commencer par l'intrigue , difficile de s'approprier l'univers et ses personnages , la progression de celle-ci est très rapide si bien que de nombreux éléments du film perdent en crédibilité , comme la relation entre Light et Mia .

Light ne connaissait pas Mia au début de l'intrigue , c'était une fille populaire qu'il regardait , nos personnages n’échangeait que de brefs regards , leur relation ne prends de l'importance qu'à partir du moment où Light montre le death note à la jeune fille et ce quelques jours après avoir découvert le cahier .

les autres éléments tel que la quête idéologique de Light et l´introduction de l , l'un des personnages les plus cultes du manga , manquent de profondeur .Ses talents de déductions ne sont pas assez mis en évidence et son face à face avec Light est beaucoup moins prenant que celle transcrite par le manga . En effet celui-ci réussissait à animer leurs rivalités que ce soit par un match de tennis ou la fausse collaboration de light dans la lutte contre Kira . C'est plutôt normal car le format du film ( 1h40) ne permet pas de traiter efficacement le manga , . Par exemple l'anime comptait 37 épisodes soit plus de deux heures de vidéos , tandis que le films japonais comprenait deux suites , ainsi que d'autres films dérives tel que le le spin off , l change theworld
Ainsi certains éléments ne sont pas présent ( le monde des shinigamis , la collaboration de light dans l'affaire kira )
Cela pourra s'expliquer par le fait que la production a voulu garder les personnages et l'enjeux primaire de Death note sans toutefois suivre l'ordre imposé par le manga , il y également un travail d'interprétation .
L'intention est bonne mais l'intrigue comportent quelques incohérences et toutes les idées de Tsugumi Ōba ne sont pas transmises .Au final nous n'avons qu'une vision parcellaire des Thématiques ( la dissimulation , l’idée de justice etc .)

Je parle d'erreur notamment , au début du film , light après avoir tué un camarade de classe analyse le carnet qui lui a permis de faire ça , et ce devant des élèves , des joueurs de basketball , c'est comme si il dévoilait l'objet du crime au yeux de tous .Si je peux me permettre c'est un peu con mais bon ...

Niveau personnage , il n'y a pas grand chose de négative à dire , on pourrait reprocher à l'écriture de ne pas avoir donner un rôle plus présent à L ( incarné par Keith Steinfield), toutefois son caractère impulsif et sa tendance à l'action l’éloigne du L original , ce qui est un bon point .
Bon point notamment pour Mia ( Misa ) incarné par Margaret Qualley , qui semble jouer un rôle plus important puisqu'elle ne sert plus de faire-valoir comme dans les adaptations précédentes , elle est aussi concerné par les décisions prise sur le cahier de la mort et ne se contente plus d’être le simple pantin de Light .
Quant à Ryuk nous avons le droit à William Defoe , connue notamment pour sa performance dans la trilogie Spider-man de Sam Raimi .Il joue un Ryuk très effrayant , mais tout comme L il est beaucoup moins présent dans l'intrigue contrairement à la série original .
Parlons à présent de light , Ce film a essayé de rendre Light plus humain et moins calculateur sans doute pour que les spectateurs puissent s'identifier aux personnage , c'est à dire un humain qui comportent des faiblesses , mais malheureusement cela le rend facilement oubliable tant il ne se détache pas des clichés du teens- dramas .

Au final malgré une ost plutôt sympa et un réalisateur cherchant à exploiter les ressources du Death note ( mort diverses etc ) ce film souffre de la comparaison avec le manga , et n'est pas aussi marquant que celui-ci .
Toutefois Death Note d'adam Wingard n'est pas un énième Dragon Ball révolution , il a du potentiel et à en voir les informations circulant sur internet , le réalisateur envisage une suite , il y a encore de l'espoir pour Light....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 227 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de tprod Death Note