Comment massacrer un chef d'oeuvre ?

Avis sur Death Note

Avatar sliceoflife
Critique publiée par le

Je dois l'avouer... j'ai eu le malheur de croire (à son annonce) que ce film pourrait être une bonne adaptation du prodigieux manga Death Note... mais en fait... non... loin de là...
Dès les premières images du film on sent que ça va être compliqué : des pom pom girls et des footballeurs américains sur un campus universitaire... on part donc sur la base du bon gros teen movie nanardesque de base.
Après cela on se rend compte que Light est une énorme victime... pas de souci si on part sur un teen movie américain mais là vous essayez d'adapter Death Note non ? Dans ce cas il faut rendre hommage au véritable Light qui est un personnage intelligent et "badass" au possible.
Donc... non, visiblement le film se permet ici de réécrire tous les personnages, c'est une adaptation donc pourquoi pas mais dans ce cas là il faut essayer de faire les choses bien... Ainsi le personnage de Ryuk est également complètement différent de celui du manga, c'est lui qui est "badass" ici mais assez inutilement au final... car le personnage le plus emblématique du manga sera même complètement sous-exploité dans ce film...
Gros malaise également avec les deux premières victimes du cahier de la mort... on comprend alors que le réalisateur veut juste se faire un petit plaisir perso en les mettant en scène et les filmant à la façon d'un "Destination Finale"... Et bien non, juste non ! Ce n'est pas du tout le ton de l'oeuvre initiale... ça ne fonctionne pas...

Passons maintenant au plus gros point noir du film : l'intrigue ou plutôt... l'absence d'intrigue. En 1h20 de film il est difficile de faire des miracles mais là on en est très loin du miracle :
- après 20 minutes Light révèle le secret du Death Note à la jolie fille du lycée... démarre ainsi la lovestory de base du teen movie #Cliché
- après 30 minutes L sait que Kira est à Seattle (comment a-t-il fait ? On ne sait pas vraiment mais on essaye de justifier ça avec une explication bancale en 30 secondes et on enchaîne)
- 5 minutes après L sait tout des pouvoirs de Kira (impossible n'est pas Netflix)
- 5 minutes après L sait qui est Kira sans avoir eu une seule autre piste... (exit l'enquête et le thriller haletant qui se poursuit sur 4-5 tomes du manga... ici on sait qui est Kira sans indice et puis c'est tout !)
- et 5 minutes après : L et Kira se rencontrent et ce dernier avoue au détective à demi-mot que "bé oui Kira c'est moi"...
Death Note est un manga incroyable grâce à la tension existante dans la traque de Kira, dans l'affrontement psychologique entre L et Kira... ici non il faut faire vite et rendre le tout complètement incohérent...

Big Up aux dernières minutes du film qui voient L empoigner un gun et partir à la poursuite de Kira au volant d'une grosse voiture avec laquelle il défonce des abribus... Wait... ont-ils seulement lu le manga ?

Bref l'oeuvre Death Note de base n'est ici absolument pas respectée à l'inverse des films de 2006 de Shusuke Kaneko qui n'étaient pas très bons mais qui au moins respectaient le manga initial. Alors oui, on peut me dire que c'est une adaptation, on peut ainsi se permettre une certaine réécriture mais... faire de Death Note un teen movie ou une lovestory à l'américaine ça n'est pas possible. Tout comme le fait de massacrer des personnages aussi emblématiques que Light, L et Ryuk...
Bref je ne pense même pas que les gens qui ne connaissent pas le manga puissent trouver ce film bon, d'où cette note catastrophique... pour un film qui l'est tout autant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 216 fois
1 apprécie

Autres actions de sliceoflife Death Note