Où en est la diagraphie de cimentation ?

Avis sur Deepwater

Avatar HITMAN
Critique publiée par le

Après le film de guerre, Du sang et des larmes (2013) et avant le thriller Traque à Boston (2017), le producteur et star du film, Marky Mark, Mark Wahlberg (Opération Shakespeare, Tout l'argent du monde) retrouve en 2016 pour la seconde fois le cinéaste et acteur Peter Berg (Bienvenue dans la Jungle, Battleship) présent à l'écran le temps du passage de consigne de ce film catastrophe basé sur une histoire vraie qui revient sur l'explosion de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon, survenue le 20 avril 2010. La plate-forme pétrolière louée par la compagnie pétrolière britannique BP pour forer dans le golfe du Mexique un puits le plus profond jamais creusé en offshore. L'explosion de Deepwater tue onze personnes et fait dix-sept blessés graves, générant un incendie, puis une marée noire de grande envergure. Le désastre écologique est sans précédent aux États-Unis, le volume de pétrole répandu à 4,9 millions de barils, soit 780 millions de litres.
Mike Williams, électricien sur la plateforme et père de famille, connaît les risques de son métier mais fait confiance au professionnalisme de son patron Jimmy Harrell. En revanche, tous se méfient de la société locataire de la plateforme dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu'à son bénéfice. Lorsque cette société décide contre l'avis des techniciens de forer, ils sont loin de se douter que les 5 millions de barils sous leurs pieds sont prêts à exploser…
Au casting, Monsieur Jimmy c'est Kurt Russell (New York 1997, Les Huit Salopards) qui est à l'affiche avec un membre de sa grande famille, sa belle-fille Kate Hudson (Presque célèbre, Joyeuse fête des mères) pour la première fois. Gina Rodriguez (L'Étoile de Noël, Annihilation), John Malkovich (Empire du soleil, Conspiracy) et Dylan O'Brien (Le Labyrinthe, American Assassin) complète la distribution.

Collision avec un oiseau messieurs dame !

Mike Williams travaille comme électricien sur la plateforme Deepwater Horizon située dans le golfe du Mexique. Celle-ci tourne a plein régime afin d'extraire les 800 millions de litres présents dans les profondeurs. Entre Mike et son patron Jimmy Harrell, l'entente est parfaite car le premier connaît le professionnalisme du second. Il ne fait pas confiance en revanche à la société locataire dirigée par Donald Vidrine, qui ne pense qu'au profit au détriment de la sécurité de toute l'équipe. Une mauvaise manœuvre technique, motivée par l'argent, provoque un effroyable accident. Alors que cinq millions de litres de pétrole risquent d'exploser, Mike et ses collègues vont tenter de sauver la plateforme et leurs vies.

Money money money money, money !

Peter Berg nous offre un huis clos catastrophe aux effets pyrotechniques et spéciaux grandioses, interprété avec vigueur par le trio d'acteurs Wahlberg, Russell & Malkovich. Bien sûr, comme il est de coutume dans le cinéma hollywoodien et de Berg, on nous présente des héros américains ordinaires mais patriotes. La première heure d'exposition des personnages et de l'histoire sur fonds de retard sur la production et de non dépassements des budgets vont crisper les relations sécuritaire entre les cadres de BP et le personnel du Deepwater. L'oeuvre bâtit une tension en continue entre jargon industriel et vrombissements de la foreuse jusqu'à la dernière partie entre explosions en cascades, sauvetages en lutte des classes et héroïsme américain. Un suspense a la tension palpable qui nous fait revivre les dernières heures les plus sombres de la plate-forme pétrolière Deepwater Horizon.

Et quelle couleur la mustang, tu sautes !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
6 apprécient

HITMAN a ajouté ce film à 5 listes Deepwater

Autres actions de HITMAN Deepwater