Omar ne va plus à Hollywood

Avis sur Demain tout commence

Avatar Léonirik
Critique publiée par le

Que cela fait du bien de voir Omar dans un film français. Il apparaît à l’écran tel quel, brut. Il n’est pas dans un film hollywoodien, comme le dernier en date, Inferno, où son jeu n’est de piètre qualité que parce qu’il ne lui correspond pas. On se souvient tous du rôle exceptionnel de l’acteur français dans Intouchables. Aujourd’hui, la très belle interprétation d’Omar dans Demain tout commence semble être la suite logique de ce succès.

Demain tout commence est clairement un très bon film. Omar y interprète Samuel, un jeune homme séducteur et séduisant qui mène une vie douce et légère rythmée par les fêtes et les conquêtes au bord de la mer dans le sud de la France. Sa vie se trouve complètement changée lorsqu’une de ses anciennes conquêtes débarque sans prévenir lui déposer dans les bras un bébé en affirmant qu’il en est le père. Commence alors une réelle aventure. Une aventure au sens propre. Avec un élément perturbateur et de nombreuses péripéties qui viennent structurer cette œuvre magnifique sur le rapport père-fille, mais aussi sur l’affrontement de la peur non pas face aux épreuves que l’on s’impose, mais celles que l’on subit malgré nous, qui débarquent sans qu’on les demande, qui nécessitent qu’on change du tout au tout, et ce du jour au lendemain. Demain tout commence nous apporte un message : affronter les épreuves qui nous sont imposés au lieu de les fuir peut tout simplement transformer ces dernières en pur bonheur, même si le début est difficile.

Omar est fait pour sourire et dans ce film, une fois de plus, son sourire est son atout numéro un, comme dans Intouchables, film qui avait quand même amené vingt millions de français dans les salles, deuxième plus gros succès français de l’histoire. Même si on a parfois peur à la vue de quelques scènes qu’un sentiment de « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil » s’installe, il n’en est rien. Hugo Gélin ne dépasse jamais les limites du trop gentillet. La joie de vivre fusionnelle partagée par le père Samuel et sa fille Gloria est tellement évidente et explicite, faite de danses et de chorégraphies matinales, qu’elle en est originale. En plus de ces deux personnages, on s’attache aussi à Bernie, compagnon sans failles de Samuel qui l’aidera dans chaque épreuve. Dès qu’il apparaît à l’écran, on a simplement envie de lui faire un câlin ou d’aller boire avec lui un chocolat chaud en hiver. Clémence Poésy, quant à elle, interprète Kristine de façon vulnérable et faussement innocente, en adéquation avec les positions qu’elle prend au cours du film.

La résolution du problème à la fin du film est plus que prenante. La scène courte mais intense qui amorce le dernier chapitre du film est sublime. Tout le monde la reconnaîtra. Le message final qui s’en suit n’en est que plus beau et touchant de vérité. Demain tout commence est définitivement à voir, c'est un beau moment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 461 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Léonirik Demain tout commence