Avis sur

Démineurs par Julien Camblan

Avatar Julien Camblan
Critique publiée par le

La tension est palpable tout le long du film. On nous montre sans fioritures les opérations successives de déminage, on se surprend à haleter pendant que James cherche à désamorcer les bombes, on sent monter l'appréhension quand les soldats aperçoivent un irakien bouger un bras au loin. On en vient à devenir aussi vigilants qu'eux-mêmes.

Tout est lent, très lent. L'observation, le déminage, les dialogues... Tout évolue avec une lenteur extrême alors que tout peut s'arrêter, et s'arrête pour certains, en un instant. On entre vraiment dans la vie de ces soldats qui passent des mois là-bas à attendre, le retour ou la mort.

Malgré cette lenteur, on ne décroche pas, l'intensité vous scotche à l'écran, de crainte qu'une bombe explose ou qu'un soldat craque.

La fin enfin, triste et magistrale. James n'est plus capable après près de 900 bombes désamorcées de retrouver son quotidien, de faire son choix dans un supermarché ou de s'occuper de sa famille. Après tant d'adrénaline accumulée, il lui en faut encore, toujours plus, il ne vit plus que par ça. Pas de fin joyeuse, pas de fin malheureuse, juste la dure réalité d'un soldat qui ne vit plus que lors des quelques minutes où il y a une bombe qui le sépare de la mort.

Ce n'est assurément pas un film qui peut se revoir à volonté, sa lenteur le rendra vite indigeste, mais c'est un film qu'il faut voir au moins une fois pour son récit exemplaire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
3 apprécient

Autres actions de Julien Camblan Démineurs