La fin d'une époque

Avis sur Dernier été à Tanger

Avatar JeanG55
Critique publiée par le

"Dernier été à Tanger" réalisé par Arcady en 1986 me semble un peu à part dans sa filmographie et sonne comme ces polards américains tirés des romans de Chase ou Chandler.
Au-delà de l'histoire policière, ce film est intéressant à bien des égards :
- C'est la fin d'une époque : le commissaire "français" (Guiomar excellent) voit son pouvoir s'effriter inexorablement d'où des diatribes - complètement décalées et significatives d'un état d'esprit - vis-à-vis de son successeur ou du détective privé Thierry Lhermitte.
- D'une façon générale, on sent que pour les ''européens'' (pas mieux comme qualificatif), l'avenir est ailleurs en Amérique ou dans la métropole mais que la future vie ne sera peut-être pas aussi facile d'où les aigreurs ; ceux qui reviennent, c'est pour régler des comptes. On y solde le passé.
- Il n'y a que Hanin qui semble serein et être au-dessus de tout ça : on sent que, probablement, il doit en avoir mis suffisamment à gauche pour n'avoir pas à s'inquiéter de l'avenir. Le sentiment d'impunité voire de puissance même si le film montrera que c'est bien éphémère.
Des scènes d'anthologie avec Hanin distribuant les pourliches, montrant un cynisme et un mépris incroyables envers les femmes (la scène du bracelet) ou son fils.
Oui, ce film est la peinture admirable d'une époque qui finit. Il y avait eu, 20 ans auparavant, "Casablanca" de Curtiz qui signait aussi la fin d'une certaine époque au Maroc ; là; "Dernier été à Tanger" enfonce les derniers clous dans le cercueil de la colonie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 243 fois
1 apprécie

JeanG55 a ajouté ce film à 2 listes Dernier été à Tanger

  • Films
    Cover Films noirs

    Films noirs

    Avec : Le Cercle rouge, Ascenseur pour l'échafaud, Le Deuxième Souffle, Le Doulos,

  • Films
    Cover Films historiques

    Films historiques

    Avec : Guerre et Paix, Dernier été à Tanger, Jeanne d'Arc, Le Guépard,

Autres actions de JeanG55 Dernier été à Tanger