Retard indéterminé pour notre train à destination de Busan...

Avis sur Dernier train pour Busan

Avatar Redzing
Critique publiée par le

Une épidémie se répand à travers la Corée du Sud, et transforme peu à peu les gens en zombies agressifs et rapides. Rien de neuf sous le soleil, tant ce pitch a déjà été traité moult fois (dont par le déjà moyen "World War Z", sorti 3 ans auparavant). Malgré cela, Yeon Sang-ho parvient à nous pondre un film immersif et intéressant. Sur la forme, il s'agit d'un huis clos original, l'action se déroulant presque intégralement dans un train à grande vitesse où la contamination se développe.

Bien filmé et bien monté, le film exploite également assez intelligemment l'intérieur du train. Des situations qui parleront d'ailleurs au public français, les trains à grande vitesse coréen étant fabriqués par le même fournisseur que les TGV de l'Hexagone ! On reprochera juste quelques éléments typiquement américains et à la limite du primaire (le personnage du PDG notamment). A part ça, le fond du film est relativement chargé, critiquant allègrement l'individualisme de la société coréenne, le manque de transparence et d'efficacité du gouvernement, ou encore proposant une allégorie sur la guerre de Corée (Busan ayant été la seule ville non capturée par les Nord-Coréens lors de leur première offensive).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 22 fois
Aucun vote pour le moment

Redzing a ajouté ce film à 2 listes Dernier train pour Busan

Autres actions de Redzing Dernier train pour Busan