Affiche Dernières heures à Denver

Critiques de Dernières heures à Denver

Film de (1995)

  • 1
  • 2

Le Saint.

Denver, le Manipulateur ( Christopher Walken qui 2 ans après "True Romance" nous offre une variante de son rôle de parrain ) a des soucis avec son grand fils. Depuis que Meg, sa chérie l'a quitté pour un gars de L.A., il enchaîne les conneries, devenant une épave encombrante pour son papa. Le Californien passant en ville pour demander la main de Meg à ses parents, Le Boss demande à Jimmy Le... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

33 10
Avatar DjeeVanCleef
8
DjeeVanCleef ·

Du blé noir ...

Oui, ce film c'est du blé noir, un film de gangster mélancolique qui fait souffrir, parce que pour une fois, c'est bien ce qu'il y a derriere le flingue qui est important, et pas ce qu'il y a dedans. Alors bien sur il y a des énormités dans le scénario, des choses plutot incompréhensibles ( à commencer par le narrateur omniscient ? ), mais j'ai été piqué par le jeu tout en sobriété d'Andy... Lire la critique de Dernières heures à Denver

13 3
Avatar USEFOOL
8
USEFOOL ·

"Du blé noir, Jimmy, du blé noir..."

Jimmy le saint a un business qui "traine la patte". Accumulant les dettes, il accepte de faire une faveur à un caïd : lui et son équipe doivent juste effrayer un type. Mais l'opération tourne mal... "Dernières heures à Denver" est un polar mélancolique et crépusculaire. Le scénario est solide, l'histoire se tient. Le réalisme du script et "la faute à pas de chance"... Lire la critique de Dernières heures à Denver

4 7
Avatar dagrey
8
dagrey ·

Le dernier dinosaure

Le premier long-métrage de Gary Felder, qui signera plus tard d'honorables divertissements tels que "Le collectionneur" et "Le maître du jeu", s'avère plutôt décevant, d'autant que "Dernières heures à Denver" bénéficie d'une jolie réputation auprès des initiés, le film restant assez méconnu du grand public. Ce succès d'estime est probablement dû à l'atmosphère particulière du film,... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

3 7
Avatar Val_Cancun
5
Val_Cancun ·

48 heures pour quitter Denver

Un polar bien noir à l'ambiance glauque et au ton légèrement décalé, qui part sur une base de plan foireux, rehaussée par une bande de personnages qui font presque tout le sel de l'intrigue. Pour les incarner, le réalisateur opte pour un casting très haut de gamme, dominé par Andy Garcia en as de la combine au jeu intériorisé, contrastant avec celui de Chris Walken dans un rôle de caïd local... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

10 7
Avatar Ugly
8
Ugly ·

Souvenirs de jeunesse

Pour être honnête, je me base sur des souvenirs de 20 ans, impossible d'en trouver une copie numérique aujourd'hui (si quelqu'un sait comment faire, je suis preneur)... Un polar noir et déprimant, porté par un Garcia de gala et entouré d'une bande mi-frappadingue mai-truands angoissés dans la veine des Tarentino ou Scorcese (enfin pas aussi doué, faut pas charrier) qui faisait le boulot... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

Avatar pioupiouprod
8
pioupiouprod ·

Critique de Dernières heures à Denver par Caine78

Avouons-le : il nous est légèrement difficile de rentrer de plein pied dans ces "Dernières heures à Denver" assez atypiques et en même temps bien classique. On se demande ainsi longuement ou nous allons aller, Fleder semblant mal maitriser son sujet, l'entrecoupant de scènes pour le moins curieuses. Pourtant, les motivations du réalisateur finissent par éclater, et le film devient alors... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

Avatar Caine78
6
Caine78 ·

Critique by NєσLαιη

Passer à la trappe aux USA, la raison est son coté soi-disant Pulp Fiction. Raison à mes yeux pas très convaincante enfin bon. Dernières heures à Denver en éloge d'un casting avec Andy Garcia, Christopher Walken, Christopher Lloyd, puis Buscemi en voleur d'âmes. Pas mal de scènes mémorables, surtout les face-to-face Garcia/Walken. Lire la critique de Dernières heures à Denver

Avatar NєσLαιη
7
NєσLαιη ·

Chant de cygne de 5 malfrats

Cinq malfrats reconvertis, acceptent par nécessité un petit contrat de la part d’un parrain puissant, inhumain et ô combien aigri et rempli de haine par sa récente tétraplégie. Ils les foirent lamentablement, et par mesure de rétorsion, les voilà condamnés à être assassinés sous 48H. Le tout dans le respect apparent d’un code de l’honneur spécial milieu, et d’une culture d’ancien taulard... Lire l'avis à propos de Dernières heures à Denver

1
Avatar etiosoko
5
etiosoko ·

Critique de Dernières heures à Denver par Mr-Vladdy_Crane

Après en avoir longtemps entendu parler, surtout grâce à son casting, sans jamais l'avoir vu, j'ai enfin franchi le pas et pu découvrir "Dernières heures à Denver". J'en attendais pas grand chose si ce n'est un bon petit thriller efficace qui me changerais bien les idées tout en mettant bien en valeur sa belle distribution. Et je dois admettre que j'ai été un peu déçu. Le scénario écrit par... Lire la critique de Dernières heures à Denver

1
Avatar Mr-Vladdy_Crane
4
Mr-Vladdy_Crane ·
  • 1
  • 2