Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Dersou Ouzala

Critiques de Dersou Ouzala

Film de (1975)

Le vent dans les saules

Au début de 1973, Kurosawa n'est franchement pas au meilleur moment de sa carrière. Treize mois plus tôt, excédé par l'accueil désastreux de son pourtant génial Dodes'kaden qui l'empêche de trouver des financements à de nouveaux projets et atteint dans sa santé, le cinéaste a même décidé de mettre fin à ses jours, s'entaillant les poignets et la gorge, heureusement en vain. C'est... Lire la critique de Dersou Ouzala

199 101
Avatar Torpenn
10
Torpenn ·

Oh Captain, My Captain !

Dersou Ouzala, c'est d'abord la renaissance du Phoenix Kurosawa qui après l'échec cuisant de Dodes'kaden a tenté de se suicider, fort heureusement, ce fut un échec. Il nous revient 5 ans après avec l’adaptation d'un roman de Vladimir Arseniev qui ne le contextualisera pas pour une fois, ce que je trouve fort judicieux, c'est donc le premier film du Maître qui n'aura pas le Japonais comme langue... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

85 5
Avatar Gwimdor
10
Gwimdor ·

Taïga con dios.

[Série "Dans le top 10 de mes éclaireurs : Ochazuke] Lorsqu’on jouit d’une filmographie aussi dense et prestigieuse que celle de Kurosawa, le défi pour se renouveler et poursuive son œuvre peut résider dans le choix d’un thème singulier : la simplicité et la modeste humanité, loin des grands hommes et leur passion outrancières. Dersou Ouzala est avant tout un film d’aventure, reprenant le... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

61 8
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Un coeur de tigre pour une âme vagabonde

Exploiter l’adversité que réserve dame nature aux intrépides aventuriers pensant amadouer le sol de contrées qui leur sont inhospitalières, pour construire l’attachement réciproque qui se construit entre deux esprits destinés à entrer en phase, c’est toute la réussite de Dersou Ouzala. En contant cette belle amitié née du crépitement d’un feu de bois qui se cristallise à mesure que les deux... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

55 8
Avatar oso
9
oso ·

Initiation de vie

En adaptant Dersou Ouzala, le récit autobiographique écrit par Vladimir Arseniev, Akira Kurosawa narre l'improbable rencontre et forte amitié entre un autochtone sibérien et un topographe russe au début du XXème siècle. Kurosawa prend son temps pour mettre en place et conter cette rencontre entre un explorateur effectuant... Lire la critique de Dersou Ouzala

34 3
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Critique de Dersou Ouzala par raisin_ver

Magnifique ode à la nature, à la vie et à l'harmonie que peut construire l'Homme avec elle, Dersou Ouzala est un film intemporel de Akira Kurosawa. L'Homme est ici personnifié dans le corps d'un trappeur que le sort a plusieurs fois accablé mais qui ne contient ni haine, ni peine. Il vit car il est en osmose complète avec son univers, chose qui pourrait sembler banale mais il se considère comme... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

31 12
Avatar raisin_ver
10
raisin_ver ·

"La raison nous trompe plus souvent que la nature."

Dersou Ouzala est le deuxième film en couleur de Kurosawa et à cette occasion il va adapter le roman largement autobiographique de Vladimir Arseniev, explorateur russe, qui fut guidé dans la taïga durant des travaux de cartographie, par un homme en parfaite harmonie avec la nature nommé Dersou Ouzala. De ce postulat de départ, Kurosawa va filmer l'amitié naissante entre l'officier russe et le... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

29 12
Avatar Manny
9
Manny ·

Critique de Dersou Ouzala par Gérard Rocher

Au début du XXème siècle un jeune officier russe, le capitaine Vladimir Arséniev, est envoyé avec une poignée de militaires afin d'effectuer un relevé topographique dans les régions du Nord-Est de la Russie, très peu peuplées et à la nature sauvage. Durant ce périple, le groupe de militaires rencontre par hasard Dersou, un vieux chasseur... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

33 12
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

Critique de Dersou Ouzala par ghyom

Kurosawa reprend le mythe du « bon sauvage », et dans ce film d’aventure et d’amitié prône la réconciliation de l’homme et de la nature (n’ayez crainte, le message n’est pas lourd ou culpabilisant, Kurosawa a assez de talent pour ne pas être pontifiant). Ce « bon sauvage » donc, c’est Dersou Ouzala. Un Golde (ethnie de l’extrême orient russe) vivant dans la nature belle et redoutable de la Taïga.... Lire la critique de Dersou Ouzala

22 4
Avatar ghyom
9
ghyom ·

Humilité

L’humilité est le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire le film Dersou Ouzala d’Akira Kurosawa. Ce film sorti en 1975 était un projet qui lui tenait à cœur depuis des décennies. Basé sur le livre éponyme de Vladimir Arseniev publié au début des années 20, le film raconte une rencontre qui bouleversa le « capitaine russe» Vladimir Arseniev,... Lire la critique de Dersou Ouzala

35 6
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·