Affiche Dersou Ouzala

Critiques de Dersou Ouzala

Film de (1975)

L'homme qui murmurait aux arbres et au vent

Ce film de Akira Kurosawa est une petite perle du 7ème art. Il a pourtant failli ne jamais voir le jour, puisque son réalisateur a échappé à sa tentative de suicide suite à l'échec commercial retentissant de Dodeskaden. Et ne trouvant aucun studio prêt à financer ses projets épiques, c'est la Russie qui l'appelle finalement pour adapter le roman Dersou... Lire la critique de Dersou Ouzala

1
Avatar Dun
9
Dun ·

Sibérie m'était comptée

Akira Kurosawa est grand. Akira Kurosawa est vivant. Plus que jamais en fait. J’ai beau tourner la question dans tous les sens depuis une bonne dizaine d’années, et porter un amour qu’on pourrait un peu rapidement considérer comme immodéré à certains réalisateurs comme (en vrac, non exhaustif et dans le désordre) Mankiewicz, Lumet, Bergmann, Kubrick, Melville, les frères Coen, Leone, Kitano...,... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

2 2
Avatar CorwinD
10
CorwinD ·

Critique de Dersou Ouzala par Ygor Parizel

On comprend, immédiatement que Dersou Ouzala est un grand film. Ode à la Nature, avec le respect ultime pour celle-ci, récit d'aventures réaliste et une émouvante histoire d'amitié. La réalisation est sublime, le travail phénoménal sur les couleurs de la part du directeur photo, les paysages sibériens sont absolument grandioses, les forêts, les rivières ou les montagnes sont vraiment... Lire l'avis à propos de Dersou Ouzala

1
Avatar Ygor Parizel
10
Ygor Parizel ·

Critique de Dersou Ouzala par Megillah

Texte écrit autre part transvidé ici comme un organe qui glougloute du formol: Exit intellectualisme, bienvenue vieux chasseur hezhen et typographe russe à la Kurosawa. Un film de rien, simple, de la forêt, du vent partout, un homme qui vit en symbiose avec le bâton qu'il finit par abandonné, faute de forces, faute de la date de péremption ; un golde dont on s'approche avec tranquillité et... Lire la critique de Dersou Ouzala

1
Avatar Megillah
8
Megillah ·

Critique de Dersou Ouzala par BibliOrnitho

Un récit d'aventure dans les solitudes de la Sibérie. Un militaire russe rencontre un chasseur (Dersou Ouzala) et sympathise avec ce petit homme si original. Histoire de cette amitié sans faille qui ne démentira jamais au cours des années. Un grand moment. Lire la critique de Dersou Ouzala

1
Avatar BibliOrnitho
10
BibliOrnitho ·

Critique de Dersou Ouzala par Tinou

Akira Kurosawa conte le récit d'une rencontre et d'une amitié entre deux personnages dissemblables dans une nature à la fois majestueuse et dangereuse. Mais c'est surtout, dans sa dernière demi-heure, lorsque le personnage principal va se retrouver dans le cadre et l'hostilité de la civilisation que le film devient poignant, avant il manque d'enjeux. Lire la critique de Dersou Ouzala

Avatar Tinou
5
Tinou ·

Critique de Dersou Ouzala par Yasujirô Rilke

Du passage occasionnel de Kurosawa dans la production soviétique résulte un film-fresque dans lequel se forme un regard dialectique rousseauiste sur la nature. Manque un cruel engagement du cinéaste dans la critique de ce qu'il filme. Lire la critique de Dersou Ouzala

Avatar Yasujirô Rilke
5
Yasujirô Rilke ·

Critique de Dersou Ouzala par dillinger0508

Un peu scénario un peu simple (gnangnan ?), un film un peu lent (planplan ?), mais c'est beau ; Initialement, les plans devaient être superbes, dommage que la copie utilisée pour le dvd donne l'impression de voir un film Grindhouse. A apprécier en tant qu'originalité dans la filmographie de Kurosawa. Lire la critique de Dersou Ouzala

Avatar dillinger0508
6
dillinger0508 ·