Pas assez possible

Avis sur Desierto

Avatar Jean-François Thibaud
Critique publiée par le

L'être humain est physiquement plus fragile que ce que veux nous faire croire ce film sensé être développé dans un contexte très réaliste et dépourvu de fioritures. Par contre l'être humain est plus futé que ce que nous montre cette poursuite aride. Acculé, il pourrait se battre à coups de pierres, de gourdins de fortune. Là non.
Comme dans ''The Revenant'' la capacité de résistance de l'Homo sapiens que nous sommes est trop surévaluée et en arrive à décrédibiliser le récit. Marcher en portant quelqu'un sur le dos, après des heures de courses ou escalades dans cet environnent hostile est ridiculement impossible. ''The Revenant'' se rattrapait avec brio, aidé par la maestria de sa mise en scène.
La tension fonctionne un peu. Une psychologie des personnages plus fouillée aurait bien enrichi la dramaturgie trop superficielle de ce ''survival movie''. Même le Rambo opus 1 est mieux construit à ce niveau.
On sent peut-être en parallèle la volonté d'une métaphore politique à propos du sort des migrants, mais ça ne fonctionne pas vraiment.
Dommage, l'atmosphère sèche au sens propre comme au sens figuré est par moment très efficace, le désert est magnifié par de très beaux plans.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 80 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Jean-François Thibaud Desierto