Affiche Désirs humains

Critiques de Désirs humains

Film de (1954)

  • 1
  • 2

Les âmes tourmentées

Déconsidéré par la critique et ignoré par le public lors de sa sortie, Désirs humains fait aujourd’hui encore, figure d’objet mineur dans la filmographie de Fritz Lang. Pourtant, ce remake de « La bête Humaine », est bien loin d’être raté. Pour apprécier «Désirs humains » il est probablement indispensable de laisser à distance le souvenir de l’œuvre de Renoir et plus encore celui du... Lire la critique de Désirs humains

12 7
Avatar Yoshii
7
Yoshii ·

Lang de bois et chemin de fer

"Les voies ferroviaires sont impénétrables". Ainsi pourrait-on résumer l’œuvre de Zola. La nouvelle adaptation de Lang pâti malheureusement d'un manque de profondeur et de noirceur qui faisait du roman phare des Rougon-Macquart un sommet de la tragédie humaine, au même titre par exemple que le MacBeth de Shakespeare, le naturalisme en plus. Casser la prison de rouilles et de fer de notre héros... Lire la critique de Désirs humains

14 6
Avatar blig
6
blig ·

La vie duraille

J'étais à deux doigts de coller le film directement dans ma liste sur les titres traduits avec les pieds (http://www.senscritique.com/guyness/liste/73873/--je-suis-bete-a-manger-du-foin--je-n-ai-aucun-sens-artistique-et-je-ne-sais-pas-quoi-faire-dans-la-vie----traducteur-de-titres--ca-vous-dit---ca-paye-en-dollars-/) quand le générique me refroidit aussitôt. Oui, l'esprit de ce "human désire"... Lire la critique de Désirs humains

10 14
Avatar guyness
6
guyness ·

Critique de Désirs humains par Maqroll

Remake de La Bête humaine, Désirs humains, malgré la réalisation du grand Fritz Lang a perdu en s’américanisant la majeure partie de sa substance, code Hays oblige… De bête humaine, il n’est d’ailleurs plus question, la « tare » héréditaire que portait Lantier dans l’œuvre de Renoir (et dans celle de Zola) ayant ici complètement disparu. Glenn Ford incarne un brave type, sans aucune ambivalence,... Lire l'avis à propos de Désirs humains

3
Avatar Maqroll
4
Maqroll ·

On remarquera au passage l'obsession de Lang pour les poitrines provocantes

Le thème sous-jacent selon lequel une femme volage devrait en même temps être manipulatrice et méchante est un peu agaçant (mais bon ,c'est du Zola). Lang s'est considérablement éloigné du roman (et aussi de Renoir) en transformant considérablement le personnage joué par Glenn Ford, il devient un homme normal dont le destin peut basculer à chaque moment, ce qui rend le film plus fort. Les... Lire la critique de Désirs humains

1
Avatar estonius
9
estonius ·

Critique de Désirs humains par Alligator

Si la mention de Fritz Lang au générique ne suffisait pas à expliquer la nécessité de tenter ce film, alors Gloria Grahame viendrait en déesse incandescente illuminer le chemin vers le dvd, comme une étoile, comme le ciel, comme une évidence.... Bien entendu que ce regard est commandé par un bataillon d'hormones en furie, libidineuse ébullition à la fois dans ma cervelle et dans mon caleçon!... Lire l'avis à propos de Désirs humains

3
Avatar Alligator
8
Alligator ·

Elle est en train de filer un mauvais coton

Ho ben mince j'avais complètement oublié que j'avais déjà vu ce film. Justement j'en parlais à un ami qui approche de la soixantaine, qui est responsable pour m'avoir ouvert à du cinéma plus ancien ; il m'a filé un nombre invraisemblable de films et chaque fois il était capable de m'en parler un minimum, genre situer l'intrigue, le genre, les acteurs, une ou deux scènes marquantes, ... je... Lire la critique de Désirs humains

2 2
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

La morale est sauve

Adaptation du roman "La bête humaine" de Zola, "Désirs humains" est aussi un hommage au film de Renoir. L'action est transposée dans l'Amérique des années 1950 : notre conducteur de train, Jeff, (Glenn Ford), n'est plus un psychopathe, mais un brave soldat américain qui a fait son devoir en Corée. Comme ce sont des trains modernes, plus question de relation intime entre le conducteur et sa... Lire l'avis à propos de Désirs humains

2
Avatar zardoz6704
6
zardoz6704 ·

Critique de Désirs humains par shanghai

Bon, c'est un film noir quoi... C'est pas mal fait, mais il n'y a pas non plus a s'emballer. En tous cas, moi, je ne suis pas emballé. En plus, 'La bête Humaine' dont il n'est qu'un remake étasunien avait quand même une autre gueule avec le père Gabin et les locomotives à vapeur sur la ligne Paris-Le Havre que j'ai pratiquée déjà du temps de la vapeur... On pourra voir... Lire la critique de Désirs humains

Avatar shanghai
4
shanghai ·

Critique de Désirs humains par Ygor Parizel

Ce film de Fritz Lang soi-disant adapté de La Bête humaine de Zola n'en est en réalité que vaguement inspiré. Il y a même un changement de registre presque total avec cette version américaine car en lieu et place d'une tragédie sociale et intime, on a à faire avec un suspense aux accents de film noir. Si la trame de fond reste intéressante, il y a certaines pesanteurs dans ce récit comme par... Lire la critique de Désirs humains

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2