Affiche Désobéissance

Critiques de Désobéissance

Film de (2018)

Le Choix d'Esti

Trois acteurs en état de grâce - car s'il est évident d'adresser des louanges à Rachel Weisz et Rachel McAdams pour leur interprétation subtile, il convient de ne pas oublier que la plus belle scène du film, celle de la cérémonie dans la synagogue, est portée à bout de bras par un Alessandro Nivola formidable, qui explose littéralement tous... Lire la critique de Désobéissance

11 1
Avatar Eric Pokespagne
6
Eric Pokespagne ·

Liberté chérie

En adaptant librement le roman « La désobéissance », le réalisateur chilien Sebastián Lelio, nous offre dans son troisième film, le traitement des thèmes qui lui sont chers. Fortes, fragiles, et combatives : des portraits de femmes menant à bout de force leur quête dans la société. C'est dans la communauté juive orthodoxe de Londres que Ronit arrachée à son quotidien... Lire l'avis à propos de Désobéissance

13 12
Avatar Alicia_87
9
Alicia_87 ·

Le désir... et c'est tout.

Encore un film qui souffre de sa bande-annonce. J'essaie de ne pas regarder les bandes-annonces, ce n'est pas toujours facile. Problème ici : le sujet annoncé arrive au bout d'une heure de film. Essayons tout-de-même de faire abstraction. Désobéissance démarre par une réflexion d'un rabbin très respecté qui rappelle que l'humain est entre la pureté des anges et... Lire la critique de Désobéissance

5
Avatar Pequignon
5
Pequignon ·

Le goût amer de la liberté

S’il ne fait aucun doute que l’interprétation des deux actrices principales de Désobéissance était des plus magistrale, Rachel McAdams étant pour moi ici au sommet de son art, et n’ayant d’ailleurs rien à envier à sa partenaire et amante dans l’histoire, c’est pourtant assez perplexe que le film de Sebastián Lelio m’a laissé … L’histoire est celle d’une femme, Ronit ou Ronie (Rachel... Lire la critique de Désobéissance

6
Avatar Maddiem
7
Maddiem ·

Refus d'obtempérer

À l’annonce de la sortie de Désobéissance, mon sentiment fut de l’indifférence totale. J’avoue avoir eu des préjugés quand j’ai vu de quoi le film traité. Une relation lesbienne dans la communauté Juive Anglaise, je me souviens m’avoir dit jamais ça l’air chiant à mourir ! Le film a détruit ce préjugé en 30 secondes ! Jamais , il me semble un film n’a aussi bien traités la... Lire l'avis à propos de Désobéissance

4 2
Avatar Steven Merlier
7
Steven Merlier ·

Désobéissance : Une tentative de quête identitaire à travers le processus du deuil familial

Désobéissance, réalisé par Sébastien Lélio, est une adaptation du roman La Désobéissance de Naomi Alderman sorti peu de temps avant. L'histoire suit Ronit, une anglaise expatriée à New york qui est rappelée au bercail après la mort soudaine de son père, le Rav de la communauté juive londonienne. C'est donc autour des thématiques du retour aux origines, de l'étranger et surtout du processus de... Lire l'avis à propos de Désobéissance

1
Avatar Solweig Cicuto
6
Solweig Cicuto ·

Rachel et Rachel dans le même bateau

C’est l’éternelle histoire de cette femme ou de cet homme qui revient parmi les siens après des années d’absence, cette femme ou cet homme qui est parti(e), qui a fui, qui a été banni(e), et laissant, au-delà de son souvenir, les restes épars d’une présence, d’une rancœur ou d’un lourd secret (familial, sentimental ou les deux). Si en plus cette éternelle histoire se déroule dans le milieu... Lire la critique de Désobéissance

2
Avatar mymp
6
mymp ·

Une histoire passionnelle portée par ses actrices mais trop austère et alourdie de fins à répétition

Voici un nouveau film qui met en exergue le lourd poids des traditions et de la religion sur l’homme. En l’occurrence ici deux femmes. Deux femmes qui se sont toujours aimées mais dont l’amour n’a pas pu s’épanouir à cause des coutumes et des règles édictées par la communauté juive orthodoxe londonienne. Des traditions archaïques à la limite de l’obscurantisme qui freinent voire interdisent... Lire la critique de Désobéissance

2
Avatar Rémy Fiers
6
Rémy Fiers ·

Danse des corps sur décor interdit

Dès le générique se confrontent deux couleurs qui n’auront de cesse de s’imbriquer ou de se désunir : le noir d’une part – et le blanc des visages – incarne le deuil et, plus largement, la rigidité d’une communauté enracinée dans ses traditions ; le bleu d’autre part, électrique, détonnant avec le cérémonial jusqu’alors installé au point de clôturer le métrage sur une chanson pop. Entre ces... Lire l'avis à propos de Désobéissance

Avatar Littéraire_Cinéphile
8
Littéraire_Cinéphile ·

Sortir du carcan

Désobéissance, le premier film américain du cinéaste chilien Sebastián Lelio, a les mêmes qualités et défauts qu'Une Femme fantastique, son précédent long métrage multirécompensé qui avait fini de lui ouvrir grand... Lire la critique de Désobéissance

Avatar Il a osé !
7
Il a osé ! ·