Identification à mon attitude dans le Roller Coaster : 100% !

Avis sur Destination finale 3

Avatar HomoFestivus
Critique publiée par le

Je pense qu'un film comme celui-ci s'avère efficace si, comme l'héroïne, on est une poule mouillée face à ces machines du Diable nées de cerveaux malades que l'on nomme les Roller Coaster.
Il faut être fou pour inventer des trucs aussi tordus, et encore plus dérangé pour monter dedans ! Alors de là à apprécier, je n'en parle même pas ! Donc... Le sentiment d'identification marche à plein dans mon cas, d'autant plus qu'il se produit exactement ce que je redoute lorsque je me fais entraîner dans ce genre d'engin de l'Apocalypse : LE petit boulon qui se détache, LA fuite de liquide-machin-truc qui sert à ne pas se désolidariser de la rampe !
D'ailleurs, les deux premiers opus fonctionnent sur ce genre d'angoisse : le crash en avion et les accidents en chaîne sur l'autoroute sont forcément deux drames auxquels nous avons tous pensé un jour !
Par ailleurs, je considère les "exécutions" qui se succèdent à un bon rythme bien cadencé comme particulièrement ingénieuses, d'autant qu'il me paraît que les enchaînements fatals sont plus lents et plus subtils, plus crédibles et atrocement banals... que dans les deux films précédents. Tout n'est pas réaliste à 100%, mais globalement ça tient quand même la route !
Je me suis bien amusée, surtout avec la version "C'est toi qui décides de leur sort", où le téléspectateur peut influer à des moments précis sur la suite du scénario... Trop de Livres dont Vous êtes le Héros quand j'étais jeune, ça laisse des traces !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 425 fois
4 apprécient

Autres actions de HomoFestivus Destination finale 3