Affiche Detachment

Critiques de Detachment

Film de et (2011)

« Au milieu de l'hiver, j'ai découvert en moi un invincible été. »

Moi aussi, j'ai envie de citer Camus. Franchement, un film qui démarre avec une citation de mon cher Albert, ça commence fort. Je peux aussi bien comprendre ceux qui ont adhéré à Detachment que les plus mitigés. Oui, il y a plein d'effets parfois un peu factices, on sort souvent les violons (mais tu vas pleurer, oui ou non ? Moi je suis faible, il m'en faut peu pour que mes yeux s'embrument),... Lire la critique de Detachment

74 6
Avatar Clairette02
8
Clairette02 ·

Désenchantement

Detachment est un film à la fois beau et sombre, qui livre une vision extrêmement pessimiste du monde, et plus particulièrement, du système scolaire américain. Tony Kaye ne ménage guère ses personnages et ses spectacteurs ; rien ni personne n'est épargné ; tout est violence et toute tentative de se relever semble vouée à l'échec, comme l'illustre le motif récurrent du suicide, réel (celui de la... Lire l'avis à propos de Detachment

30 1
Avatar K1000
8
K1000 ·

Tabouret, corde. Et hop là.

Detachment n’est pas du tout le genre de film à voir un dimanche soir avant de reprendre une semaine de boulot quand on travaille dans l’enseignement ou le social. C’est pourtant ce que j’ai fait, et ça a bien lancé mon lundi. Adrien Brody y joue un prof remplaçant qui arrive dans un nouveau lycée de merde, avec des jeunes démotivés et agressifs qui ont des parents démissionnaires et agressifs.... Lire l'avis à propos de Detachment

25 4
Avatar Before-Sunrise
6
Before-Sunrise ·

Entre "Le Cercle des poètes disparus" et "Entre les murs".

En tant que prof, un film qui parle avant tout à mon cœur plutôt qu'à mon intelligence. On peut bien sûr lui trouver des défauts. Un discours peut-être trop simpliste sur l'école et l'adolescence et une mise en scène genre documentaire (qui apparaît factice), mais "merdre" Adrien Brody en prof, c'est quand même la classe. Et puis, un film qui se place sous la double référence à A. Camus et Edgar... Lire la critique de Detachment

16 3
Avatar problemeuh-meuh
8
problemeuh-meuh ·

L'échec d'un professeur

Enfin le nouveau Tony Kaye, l'homme qui était derrière le troublant American History X, un film qui aura traumatisé le public lors de sa sortie. Il faut dire que de nombreuses années séparent les deux longs-métrages (plus de dix ans) et entre-temps, aucuns films de Tony Kaye n'ont fait l'objet d'une sortie dans nos salles. Le film s'intéresse à un professeur à la dérive, Henry Barthes, superbe... Lire la critique de Detachment

14
Avatar Marvelll
7
Marvelll ·

Pleure, je le veux !

Il y a dans Detachment la volonté de trop en dire. En réalité, on a bien ici la matière pour faire un film de 3h. Le problème, c'est que 3h de side stories diverses condensé en 1h37, ça donne un montage bien étrange. Le processus est toujours le même : on installe une scène, et au bout de quelques secondes, on essaye tout de suite de vous faire chialer, sans qu'une quelconque émotion n'ait pu... Lire la critique de Detachment

42 5
Avatar bdipascale
4
bdipascale ·

Dangerous minds.

Après plusieurs années un peu en retrait des studios, le metteur en scène d'"American history X" revient sur le devant de la scène avec "Detachment". Débutant comme une sorte d'"Esprits rebelles" à la sauce indie, le nouveau film de Tony Kaye va finalement bien au-delà du simple discours sur la difficulté d'éduquer nos chères têtes blondes à casquettes, de gagner le respect de ces saloperies... Lire l'avis à propos de Detachment

15
Avatar Gand-Alf
7
Gand-Alf ·

Voici venus les Barbapapas !

On me propose d'assister à l'avant-première d'un film ayant pour thème un professeur qui fait un remplacement dans un lycée dur. Forcément, première pensée : "Euh...mais on l'a pas déjà vu quinze fois ce film ?". Je farfouille un peu et il s'avère que le prof est joué par Adrien Brody, il y a même Lucy Liu que ça fait longtemps qu'on ne l'a pas vue, et le tout réalisé par Tony Kaye. Moi non plus... Lire la critique de Detachment

12
Avatar Holly_Golightly
6
Holly_Golightly ·

L'école des âmes...

C’est marrant comme on ne se rend pas forcément compte, dans les premières dizaines de minutes d’un film, du potentiel de ce dernier et du bouleversement que ça sera quand le générique retentira. Detachment fait partie de ces films, il me rappelle d’ailleurs (étrangement) American Beauty. Les deux ont cette capacité, cette faculté à réussir à toucher du bout du doigt l’essence même de la vie.... Lire la critique de Detachment

31 4
Avatar EvyNadler
9
EvyNadler ·

Critique de Detachment par Hawk

Detachment ne doit pas être réduit à l'histoire d'un professeur remplaçant dans un lycée à réputation difficile comme dans « esprits rebelles ». Il va plus loin en s'interrogeant sur la condition de l'homme dans son apprentissage de la vie, en utilisant la métaphore de l'école. Tony Kaye utilise des dessins effectués à la craie sur un tableau pour renforcer la symbolique de ses propos sur... Lire la critique de Detachment

8
Avatar Hawk
9
Hawk ·