Pas si mal...

Avis sur Detachment

Avatar Léonard Tarquin
Critique publiée par le

Je pensais sérieusement, avant même la vision du film, que j'allais y trouver beaucoup de choses à critiquer. Comme beaucoup, j'ai vu American History X, et bien qu'il m'ai marqué étant ado, j'ai petit à petit découvert que la mise en scène tape-à-l'oeil, les effets gratuits, ralentis à foison, qui composait le film n'étaient pas à la hauteur des idées et propos prônés par le film. Bref, en regardant le nouveau film de Tony Kaye, je me suis dis que cela serait pompeux, vu le sujet proposé. Eh bien je dois dire que ça ne l'est pas tout à fait. Il y a bien sûr une tendance à l'effet de style qui peut agacer, quelques clichés par ci par là, mais aussi une réelle profondeur, une réelle reflexion. C'est incroyablement pessimiste, mais nous ne sommes pas loin de la réalité. Cette école (le réalisateur se permet même une métaphore avec la maison Usher de Poe !) est un monde de solitude où l'espoir n'est plus permis. Les professeurs, les élèves, les conseillers d'orientations, sont tous confrontés à leurs illusions brisées. Non, enseigner n'est pas facile du tout, surtout dans le monde actuel, ou les possibilités sont peu nombreuses. Tout ça est un peu schématique, et certains personnages sont des clichés sur patte, mais on retient tout de même un certain souffle à ce film inégal, loin d'être parfait, mais qui traite d'un sujet inscrit dans le présent. Adrien Brody, qui semble y être pour beaucoup dans la production du film, joue très bien, c'est indéniable, il y met du sien. James Caan, Lucy Liu, et j'en passe, campe des seconds rôles pas dénués d'intérêt. La mise en scène, cependant, nous rappelle que Tony Kaye n'est pas un immense cinéaste, et certains plans laissent un peu à désirer. Bref, pas le film du siècle, mais film à voir tout de même, un dimanche soir tranquille.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 218 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Léonard Tarquin Detachment