Avis sur

Détention secrète par Christine Deschamps

Avatar Christine Deschamps
Critique publiée par le

Là où j'aime le plus le cinéma américain, c'est quand il s'empare des dysfonctionnements de sa société et nous en fait un thriller politique engagé à l'ancienne, façon Redford et Fonda, Les hommes du président, le Condor, tout ça. Sans arriver à la hauteur de ces illustres aïeux, Détention Secrète met tout de même courageusement le doigt là où ça fait mal à l'Oncle Sam, et c'est la démocratie qui en sort grandie, au final, même si le gouvernement des États-Unis est éborgné au passage. Ça rassure un peu de voir que des artistes s'émeuvent du peu de cas que ledit gouvernement fait des droits individuels quand la sacro-sainte sécurité nationale semble en jeu à de fins stratèges qui croient qu'avoir un manche à balai dans le cul garantit leur efficacité. Il n'y a guère pire abus que celui qui se drape de cette bonne conscience poisseuse qui claironne sauver des vies tandis qu'elle en massacre d'autres. Ça fait froid dans le dos. En l'occurrence, donc, des psychopathes rigides se livrent à un bras de fer avec des fanatiques bas de plafond à l'échelle du globe, et leur machine de mort broie au passage quelques innocents un peu tartes, que leur naïveté ne parvient pas à protéger complètement. Une intrigue sombre, globalement, pas mal menée, grâce à un petit truc scénaristique assez finaud, dont je ne dis rien. C'est pas JFK, ni le Royaume, mais ça apporte sa pierre à l'édifice, c'est bien joué, et ça donne du grain à moudre à ceux que ça intéresse encore.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 293 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Christine Deschamps Détention secrète