Nous allons procéder à une maintenance du site ce mercredi de 10h00 à 11h00. Le site sera indisponible pendant ce temps.
Bande-annonce
Affiche Deux jours, une nuit

Deux jours, une nuit

(2014)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 50
  2. 94
  3. 175
  4. 363
  5. 685
  6. 1412
  7. 1887
  8. 1039
  9. 272
  10. 67
  • 6K
  • 287
  • 2.5K

Sandra n’a qu’un week-end pour aller voir ses collègues et les convaincre de renoncer à leur prime pour qu’elle puisse garder son travail.

Casting : acteurs principauxDeux jours, une nuit

Casting complet du film Deux jours, une nuit
Diffusion TV
Deux jours, une nuit
  • mercredi 27 mars sur OCS City à 19:05
  • dimanche 31 mars sur OCS City à 09:55
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Deux jours, une nuit
VS
Critique de Deux jours, une nuit par Rawi

Deux jours et une nuit, c'est le temps dont dispose Sandra pour persuader seize de ses collègues de travail de renoncer à une prime juteuse afin qu'elle puisse garder son emploi. Première chose à dire : je n'aime pas particulièrement Marion Cotillard mais je suis forcée de reconnaitre ses talents quand elle est formidablement dirigée comme c'est le cas ici. Remercions donc Luc et Jean-Pierre comme l'a été en son temps Jacques de légitimer sa réputation internationale. Ceci étant dit, je...

63 19
Un coup pour rien

C'est un film maltraité par un sujet qu'il n'arrive jamais à dominer. À la machinerie impitoyable d'une société castratrice, les frères Dardenne n'opposent qu'une mécanique scénaristique didactique qui ne parvient que rarement à dépasser l'anecdotique. Le sujet est de taille. C'est le terrible schéma dans lequel s'enferment malgré elles les classes ouvrières et moyennes, l'inextricable équation travail/possession : il faut être propriétaire. Pour cela il faut travailler, tout accepter, y... Lire l'avis à propos de Deux jours, une nuit

10 2
PostsDeux jours, une nuit
Critiques : avis d'internautes (172)
Deux jours, une nuit
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un lendemain vers la liberté

La singulière partition des frères Dardenne nécessite un petit temps d’adaptation. Conjuguer d’emblée la mélodie rêche d’une mise en scène clinique avec les larmes et l’affaissement de Marion Cotillard est un pari risqué. Pourtant, on est très vite happés par cette course qui, si elle est sans musique (à l’exception de deux scènes, intégrée au récit, écoutée dans la voiture), fonctionne... Lire la critique de Deux jours, une nuit

72 16
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Chasseur déprime

Si on examine les choses avec attention, il n'y a guère que deux façons valables de rendre compte du réel. Le cinéma emprunte principalement deux canaux pour parvenir à ses fins: le réalisme ou la poésie (qui peut connaître des déclinaisons, comme l'absurde). Préférer une approche à l'autre ne procède pas de la facilité: elles se révèlent aussi piégeuses et casse-gueules l'une que l'autre.... Lire l'avis à propos de Deux jours, une nuit

38 16
Avatar guyness
4
guyness ·
La tête haute

Tu as jusqu'à Lundi pour faire changer tout le monde d'avis et ainsi garder ton travail…. Une femme se voit dans l'obligation de faire changer ses collègues d'avis. Les faire renoncer à 1000 euros pour qu'elle garde son travail. Ajoutons à cela que cette femme à des difficultés à communiquer avec autrui et on obtient un gros challenge pour la Marion. Le film s'annonce comme un enchainement des... Lire la critique de Deux jours, une nuit

5
Avatar La-Li-Lu-Le-Lo
8
La-Li-Lu-Le-Lo ·
Découverte
Critique de Deux jours, une nuit par Gérard Rocher

C'est sans doute le week-end le plus redoutable et le plus décisif que va devoir vivre Sandra. A la suite d'une dépression nerveuse qui l'a tenue éloignée de son travail un certain temps, elle est victime d'une manœuvre de son patron, un vendredi, visant à la licencier avec pour monnaie d'échange une prime de mille euros à chacun des autres membres du personnel.... Lire l'avis à propos de Deux jours, une nuit

47 52
Avatar Gérard Rocher
10
Gérard Rocher ·
16 Angry Men

Présent en compétition officiel au festival de Cannes 2014 (en y gagnant le prix du jury œcuménique, décerné par des chrétiens engagés dans le monde du cinéma), *Deux jours, une nuit * propose un point de départ social assez intéressant, où il est question du refus d'une prime pour ne pas perdre un collègue. A l’image du 12 Hommes en colère où Lumet filmait Henry Fonda... Lire la critique de Deux jours, une nuit

26 17
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·
Toutes les critiques du film Deux jours, une nuit (172)
SéancesDeux jours, une nuit
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour Deux jours, une nuit
Bande-annonce Deux jours, une nuit
Vous pourriez également aimer...