Affiche Deux jours, une nuit

Critiques de Deux jours, une nuit

Film de et (2014)

Critique de Deux jours, une nuit par Rawi

Deux jours et une nuit, c'est le temps dont dispose Sandra pour persuader seize de ses collègues de travail de renoncer à une prime juteuse afin qu'elle puisse garder son emploi. Première chose à dire : je n'aime pas particulièrement Marion Cotillard mais je suis forcée de reconnaitre ses talents quand elle est formidablement dirigée comme c'est le cas ici. Remercions donc Luc et Jean-Pierre... Lire la critique de Deux jours, une nuit

69 18
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Un lendemain vers la liberté

La singulière partition des frères Dardenne nécessite un petit temps d’adaptation. Conjuguer d’emblée la mélodie rêche d’une mise en scène clinique avec les larmes et l’affaissement de Marion Cotillard est un pari risqué. Pourtant, on est très vite happés par cette course qui, si elle est sans musique (à l’exception de deux scènes, intégrée au récit, écoutée dans la voiture), fonctionne... Lire la critique de Deux jours, une nuit

78 16
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Chasseur déprime

Si on examine les choses avec attention, il n'y a guère que deux façons valables de rendre compte du réel. Le cinéma emprunte principalement deux canaux pour parvenir à ses fins: le réalisme ou la poésie (qui peut connaître des déclinaisons, comme l'absurde). Préférer une approche à l'autre ne procède pas de la facilité: elles se révèlent aussi piégeuses et casse-gueules l'une que l'autre.... Lire l'avis à propos de Deux jours, une nuit

40 16
Avatar guyness
4
guyness ·

Critique de Deux jours, une nuit par Gérard Rocher

C'est sans doute le week-end le plus redoutable et le plus décisif que va devoir vivre Sandra. A la suite d'une dépression nerveuse qui l'a tenue éloignée de son travail un certain temps, elle est victime d'une manœuvre de son patron, un vendredi, visant à la licencier avec pour monnaie d'échange une prime de mille euros à chacun des autres membres du personnel.... Lire la critique de Deux jours, une nuit

46 52
Avatar Gérard Rocher
10
Gérard Rocher ·

16 Angry Men

Présent en compétition officiel au festival de Cannes 2014 (en y gagnant le prix du jury œcuménique, décerné par des chrétiens engagés dans le monde du cinéma), *Deux jours, une nuit * propose un point de départ social assez intéressant, où il est question du refus d'une prime pour ne pas perdre un collègue. A l’image du 12 Hommes en colère où Lumet filmait Henry Fonda... Lire l'avis à propos de Deux jours, une nuit

28 17
Avatar Docteur_Jivago
6
Docteur_Jivago ·

Le dilemme.

Je n'ai absolument rien contre le cinéma des frères Dardenne mais j'ai toujours eu du mal à me plonger dedans. Peut-être à cause d'un naturalisme qui me laisse le plus souvent de marbre, il faudrait que j'approfondisse la question. Toujours est-il que leur nouvel essai, Deux jours, une nuit, m'interpellait quand même un minimum, grâce à un sujet d'actualité fort... Lire la critique de Deux jours, une nuit

23 3
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Sandra Wimmer

Les frères Dardenne sont au cinéma social ce que le Saint Môret est au fromage à tartiner, ou ce que Pascal, le grand frère est à la philanthropie libérale chez TF1 : une sorte d’évidence. Sauf que le Saint Môret, c’est dégueulasse, que Le grand frère, c’est de la merde, et que le cinéma des Dardenne est en voie de gâtisme avancé. Deux jours, une nuit révèle un cinéma à vocation humaniste qui... Lire la critique de Deux jours, une nuit

42 5
Avatar mymp
3
mymp ·

Film Socialisme

Les Dardenne et Cannes, ça fait un. Un peu comme la moitié des cinéastes présentant un film en sélection officielle cette année, toute leur filmographie est passée par la Croisette - avec à chaque fois un prix à la clé. Faisant aussi partie des rares réalisateurs à avoir deux Palmes d'or à leur actif (en 1999 pour Rosetta et en 2005 pour L'Enfant), l'arrivée de leur nouveau volet, mettant en... Lire la critique de Deux jours, une nuit

20 7
Avatar Vivienn
8
Vivienn ·

L'histoire d'une actrice.

- Père Zoran, tu peux nous raconter une histoire ? - Évidemment les enfants ! Installez vous confortablement et écoutez... Il était une fois une actrice, de talent pour certains, catastrophique pour d'autres, qui un jour, avec l'autorisation de sa mère, quitta la maison pour rejoindre la voie du succès. Le début du chemin s'avéra compliqué. Difficile de se faire remarquer sur ce chemin semé... Lire l'avis à propos de Deux jours, une nuit

17 13
Avatar zoooran
10
zoooran ·

on s'est bien battu

Sandra à 2 jours 1 nuit pour sauver son travail, mais elle a surtout 2 jours 1 nuit pour se sauver elle même, pour ne pas sombrer à nouveau. Alors bien sûr ce film traite d'un problème de société, de la précarité de l'emploi, de la crise qui a le dos large mais il nous parle surtout du combat d'une femme dans une grande détresse morale. Marion Cotillard incarne avec brio le role de Sandra qui... Lire la critique de Deux jours, une nuit

16 2
Avatar amarie
9
amarie ·