Clichés mal filmés

Avis sur Deux jours, une nuit

Avatar klinsmark
Critique publiée par le

"Ah, mais oui monsieur, c'est comme ça: on veut bien la garder la chieuse, là, mais alors votre prime annuelle, bah vous vous asseyez dessus. Oui, monsieur, c'est ainsi, on n'a pas les moyens de vous payer votre prime et de la garder, l'autre là, la dépressive. On a pas les moyens de s'emmerder avec des gonzesses tout le temps malades dans leur tête, hein ! On est pas à Noël, là, c'est une entreprise ici, pas je sais pas quoi. Alors faudra bien réfléchir à ça, ta prime ou la chieuse ? Tu crois que tu vas pouvoir t'en racheter des jantes cette année sans ta prime peut-être ? Bin réfléchis hein."

Les Ardennes belges, Marion Cotillard, les frères Dardenne (hélas aucun intrus). Le libéralisme des patrons voyous (oulala les méchants, heureusement y'a des ouvriers qui ont du cœur). Le cinéma social belge, le cinéma des clichés mal filmés. La classe ouvrière en réelle souffrance mérite mieux que ce genre de parodie vaniteusement ridicule.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 191 fois
2 apprécient

Autres actions de klinsmark Deux jours, une nuit