Affiche Diamants sur canapé

Critiques de Diamants sur canapé

Film de (1961)

My sassy girl.

Aaaah, les chieuses... Adorables créatures célestes ayant décidé de nous pourrir l'existence par leur caractère, leurs manies, leur tempérament, par l'aura mystérieuse et inaccessible qui émane d'elles. Ces insupportables enquiquineuses, on les flingue ou on les épouse, c'est tout l'un ou tout l'autre. Avec elles, pas de demie mesure. Dès l'instant où vous avez décidé de les suivre, vous ne... Lire l'avis à propos de Diamants sur canapé

73 5
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Les yeux d'Audrey Hepburn

LES YEUX D’AUDREY, DONC … D’abord parce qu’ils sont cachés. Derrière les verres opaques des wayfarers, face à la devanture de Tiffany’s, dans la plongée sur elle depuis l’enseigne, puis dans l’errance à travers la ville au crépuscule, sur fond gris, mais pas uniforme, ni triste, et sur fond de musique infiniment nostalgique. Les yeux sont beaux, mais cachés, et quelque chose s’installe. Et... Lire la critique de Diamants sur canapé

61 6
Avatar pphf
8
pphf ·

Un petit déjeuner Holly

Dites, les garçons, on a tous connu un jour, non, ce genre de fille (surtout au tout début de l'âge adulte) fofolle et fantasque, qui nous ont mené par le bout du nez, dont on est tombé (un peu) raide dingue, et avec qui on ne savait jamais sur quel pied danser ? Une qui nous faisait craquer en un instant et qui nous donnait envie de la gifler trois secondes plus tard ? Dont on ne savait jamais... Lire l'avis à propos de Diamants sur canapé

45 3
Avatar guyness
7
guyness ·

Rencontre entre voisins...

La rencontre entre Paul Varjak(George Peppard), un écrivain en panne d'inspiration qui se fait plus ou moins entretenir par sa riche maitresse, et Holly Golightly(Audrey Hepburn), une femme fantasque et mondaine... En 1961, Blake Edwards était un réalisateur prometteur grâce à des films comme "Opération jupons" .Et il avait déjà 39 ans. Et sa carrière va réellement prendre une nouvelle... Lire la critique de Diamants sur canapé

14 2
Avatar cinemusic
8
cinemusic ·

Where's the cat ?!

Ce serait un tort de résumer ce film à son actrice principale. Bien entendu que Audrey Hepburn est magnifique, splendide, qu'on pourrait sans se lasser se repasser chacune de ses apparitions, son élégance naturelle éclaboussant chaque scène, chaque décor, atrophiant toute autre présence à sa portion congrue. Il n'y a cependant pas qu'Audrey Hepburn dans "Breakfast at Tiffany's". il y a aussi et... Lire l'avis à propos de Diamants sur canapé

35
Avatar Hypérion
7
Hypérion ·

Tiffany's paye à boire !

Le souvenir bancal que j'avais de ce film s'est un peu ordonné à cette nouvelle vision. Le mélange de pathétique et de légèreté a mieux fonctionné cette fois, et même George Peppard, pourtant toujours trop fade pour ce rôle, ne m'a pas autant dérangé... De toutes façons, il y a Audrey, la seule personne au monde capable de porter ce genre de vêtements et d'utiliser un fume-cigarette d'un mètre... Lire la critique de Diamants sur canapé

64 21
Avatar Torpenn
7
Torpenn ·

Champagne Supernana !

Avez-vous jamais rêvé de vous prélasser un soir d’été un verre de champagne à la main ? Bien sûr que si ! Diamants Sur Canapés, c’est une bouteille de Dom Pérignon, Blake Edwards est la bouteille, son film est le précieux breuvage et Audrey Hepburn elle…et bien la belle Audrey est ces centaines de fines bulles dorées qui viennent vous chatouiller la gorge, vous picoter le nez pour finalement... Lire la critique de Diamants sur canapé

28 7
Avatar Jambalaya
8
Jambalaya ·

L’Arnacoeuse

Le regard a cette merveilleuse particularité d’être le condensateur de nos émotions. Une seule attention suffit pour savoir que l’œil ne ment pas : l’œil est un cœur en mouvement, une galaxie de sentiments dans laquelle chaque être se libère et se renferme. Un recoin du corps où les pensées refoulées, les rêves inavoués, et les peines cachées se confondent et nous atteignent. Car... Lire l'avis à propos de Diamants sur canapé

30 8
Avatar blacktide
8
blacktide ·

Croissants 18 carats

Femme-lumière, Audrey Hepburn illumine tout sur son passage. Créature urbaine, icône de le féminité, femme-enfant, arriviste vénale, esprit adorablement dérangé, fashionista espiègle garnissent son improbable garde-robe. Évidence du 7ème art, la vie coquette et décousue d'Holly brille par sa modernité. Pris dans les élégants pleins phares d'Audrey, la famille de lapereaux qui remplit le... Lire la critique de Diamants sur canapé

24
Avatar Raf
7
Raf ·

Le meilleur rôle d'Audrey Hepburn

Cette romance mouvementée, entre comédie et drame, surprend beaucoup pour l'époque par son propos. Ainsi, le film nous dresse le portrait d'une femme-enfant cupide et égoïste, mais profondément fragile et naïve. Une femme libérée qui n'hésite pas à fuir ses attaches (famille, amis) et les responsabilités de son ancienne vie, pour s'en trouver une plus confortable. Même si sur le papier,... Lire la critique de Diamants sur canapé

14 3
Avatar Libellool
8
Libellool ·