Avis sur

Diary of the Dead - Chronique des morts-vivants par papi_zomblard

Avatar papi_zomblard
Critique publiée par le

La trilogie culte de G. A. Romero "La nuit des morts vivants" / "Zombies" (ou "Dawn of the dead") / "Le jour des morts vivants" a posé les bases du film de zombie.
Au-delà de leur aspect gore, ces films se proposent à chaque fois de dénoncer les travers de la société de l'époque : racisme, consumérisme outrancier, individualisme, violence, castes riches/pauvres... critiques pour la plupart toujours d'actualité aujourd'hui.

Dans Diary of the Dead, Romero ne change pas la formule ; la "critique" se porte cette fois sur les nouveaux moyens de communication de notre société, internet, youtube, les réseaux sociaux, le téléphone portable ... et là j'avoue que je sèche: quel est le message exactement? On ne voit pas du tout où le réalisateur veut en venir, ni même si cela peut avoir un quelconque intérêt.

En ce qui concerne la forme, Romero surfe sur la mode du film "caméra à l'épaule" (initiée par le "Project Blair witch" et repris plus récemment, et plutôt avec brio, par "Cloverfield" ou "Rec", un autre film de zombies), sans en assumer les codes. En effet, les protagonistes du film étant des étudiants en cinéma (bien sûr, comme c'est pratique!), ils possèdent plusieurs caméras, filment sans à-coups et, surtout, nous ont concocté un joli montage avec voie off, images issues d'internet ou de caméras de surveillance croisées lors de leur périple et piratées pour l'occasion (n'importe quoi!!!). Exit donc cette impression d'images volées qu'ont les autres films.

On retient donc de Diary of the dead un film pas très convainquant, aussi bien sur le fond que sur la forme.

Reste tout de même que voilà un film avec des zombies qui, chose rare de nos jours, ne courent pas! les puristes apprécieront certainement.
Quelques idées sympas, comme [attention : spoiler] ces zombies stockées dans une piscine et apparemment incapable d'en sortir... idée bien vicieuse... sauf que plus tard, les voilà qui décident d'en sortir tout seuls comme des grands???!!! vraiment dommage [fin du spoiler].
Le commentaire de fin, un peu conventionnel [attention : spoiler] "l'humanité mérite-t-elle d'être sauvée?" [fin du spoiler] est accompagné d'une image qui claque bien dans le genre gore, et qui sauverait presque le film ;)

A noter que le militaire croisé dans une scène du film reviendra plus tard en tant que personnage principal d'un autre film de Romero: Survival of the Dead, qui, bien que bénéficiant vraisemblablement de beaucoup moins de moyens que Diary of the Dead, apporte plus au genre que ce dernier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 417 fois
2 apprécient

Autres actions de papi_zomblard Diary of the Dead - Chronique des morts-vivants