La position du tireur couché

Avis sur Didier

Avatar stebbins
Critique publiée par le

Une comédie française typique des années 90, conçue dans le plus pur esprit Canal +. A la fois auteur, réalisateur et acteur principal dudit Didier Alain Chabat s'essaye à jouer les cabots en livrant un rôle de composition totalement fou, aux côtés d'un Jean-Pierre Bacri impérial en éternel râleur cynique mais attachant. Tourné moins de deux ans avant la Coupe du Monde de Football 1998 Didier s'inscrit parfaitement dans la culture populaire de son époque, prenant l'univers footballistique comme point de départ d'un récit ténu mais efficace, reposant entièrement sur le comique de situation.

Partant d'une idée gentiment saugrenue ( un labrador nommé Didier va subrepticement se métamorphoser en homme, sans raison apparente ni explicable ) Alain Chabat réinvente le duo de personnages propre au buddy movie, incarnant un clébard inoffensif en en empruntant le caractère et le comportement, et ne pipant mot tout du long ; d'autre part Jean-Pierre Bacri s'avère toujours aussi crédible dans son rôle de quadragénaire rouspétant à qui mieux mieux, même si l'acteur campe ici énormément sur ses acquis et son image de marque.

Invitant ses copains Chantal Lauby et Dominique Farrugia Chabat convoque la crème de la crème de l'esprit Canal, des Nuls et consorts : Dieudonné génial en commentateur sportif, Zinedine Soualem attendrissant en entraîneur excédé ou encore Lionel Abelanski désopilant en second couteau... Farfelu mais souvent très drôle ce premier long métrage proche du film-concept s'avère réussi ainsi qu'atypique, un peu suranné certes au regard des productions actuelles mais résolument bon enfant. Cocasse et inventif.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
3 apprécient

Autres actions de stebbins Didier