Pourquoi Die Hard 5 est-il aussi nul

Avis sur Die Hard : Belle journée pour mourir

Avatar Real Cosmic M
Critique publiée par le

Voici une critique tout à fait particulière du film, car il s'agit aussi d'une chronique d'un film qui est un volet d'une saga fédératrice du cinéma d'actions. Je ne vais pas critiquer (enfin si tant qu'à faire) comme je le fais habituellement mais afin de poser les bonnes questions sur le pourquoi d'un acharnement sur ce film que même Bruce Willis a détesté. On va pas se mentir, ce film est mauvais. Sauf que là on va réfléchir en quoi ce film est mauvais et pourquoi c'est presque une honte de l'inscrire dans un Die Hard. J'aurai pu faire ce genre de chronique aussi sur le Fils du Mask, mais bon mieux vaut le faire ici surtout à l'approche d'un 6e volet.

Premier problème : La réalisation

Déjà le premier problème et c'est le plus évident, la réalisation. Au commande on a John Moore, un réalisateur qui a déjà une réputation de yesman bas niveau après des "chef d’œuvres" comme la Malédiction, un film d'horreur qui n'a que comme avantage d'être sorti le 06/06/2006 et Max Payne qui est aussi une honte aux amateurs de film noir. L'ennui est qu'il passe après un John Mc Tiernan dont la réputation n'est plus à faire et un Reny Harlin qui était à l'époque plutôt correcte (et aussi un Len Wiseman mais quand on a vu Underworld, m'est d'avis qu'il s'agit pas d'une référence. Il est de retour pour le 6 ce mec). Et c'est le problème avec les suites, savoir se réinventer créativement en proposant quelque chose de mieux que ses prédécesseurs. Et cela peu de suite arrivent à le faire surtout avec un réalisateur différent. Sauf que là on a un John Moore qui fait n'importe quoi. Déjà, le filtre bleu qu'il a mis est dégueulasse. On se plaint du filtre gris de Man of Steel ou orangé du Flic de Beverly Hills 2, mais là c'est affreux. Il y a des plans illisibles tellement c'est sombre, surtout pour l'univers qu'il met en place (mais on y reviendra après...). Quant aux scènes d'actions, c'est du vu et du revu et que la seule créativité que j'ai pu voir était au final de pomper dans les scènes d'actions de Inception et de Taxi 2 avec les destructions de voitures. Oui parce que c'est çà le film: un enchaînement de scènes d'actions qu'on peut retrouver dans n'importe quel film d'action. En quoi c'est un problème ? Et bien le problème est qu'il s'agit d'un Die Hard où la place de l'action était plus que secondaire et surtout qui n'allait pas dans la surenchère. Bien sûr il y avait des moments abusés, mais cela restait réaliste et surtout crédible. Donc dans ce Die Hard, on est en droit de s'attendre à ce que le film soit cohérent avec les standards qu'il a lui même imposé. Si les critiques sont indulgents avec les Fast and Furious et les Expandables, c'est en partie grâce à ça. Leurs licences ont imposé des codes et des standards qui les définit le mieux quelque soit leurs qualités. Et cela est indépendamment de la réalisation du gars. Mais quand tu as un film avec de la caméra tremblotante, des fonds verts aussi visibles et une construction narrative aussi banale, t'étonne pas qu'on accepte mal ton film. Quant aux personnages, il y a aussi un problème.

Deuxième problème : les personnages

Les personnages sont aussi un problème dans ce volet.

Déjà John Mc Clane (Bruce Willis) est vraiment inconsistant et au second plan. On ne voit que lui mais parce que c'est Bruce Willis. Sauf que là, on a un John Mc Lane vieillissant mais qui se révèle bien plus résistant qu'à l’accoutumé (après des scènes d'actions encore plus spectaculaire visuellement que dans le 3 où il peinait à se mettre debout). Donc il s'est passé quoi en 4 films ? Il a pris des fortifiants ? Et aussi l'autre problème était de faire un actionner qui fait des vannes. Oui John Mc Lane fait des vannes habituellement, mais ce n'est jamais surfait et c'est surtout au bon moment ! Là c'est quasiment systématique (avec sa nouvelle phrase fétiche , il est en vacance. Ouais , il répète ça 3 fois). Bon ok, il le fait mais au bout d'un moment c'est fatigant.

Et évidemment toute l'attention se porte sur Jack Mc Lane (Jai Courtney) qui est tout sauf sympathique. Donc oui, il est énervé parce que son père le dérange en pleine opération (qui foire soit dit en passant). Mais le problème est - qu'il n'est absolument pas développé. La seule chose qu'on c'est de lui est que sa famille ne sait même pas qu'il a rejoint la C.I.A et qu'il a une dent contre son père. Il me fait plus l'impression d'être un ado en colère. Comment tu peux t'identifier ou même vouloir suivre ce personnage. Encore une fois John Mc Lane était mieux traité dans les précédents volets (sauf le 4) car c'était un policier badass certes mais pas un surhomme. Résistant mais pas indestructible. Là c'est limite ça pour les 2.

Mais la plus grosse blague ce sont les personnages secondaires.

Déjà, les adversaires n'ont aucun charisme. Ils ont fait une histoire avec un twist moisi sur le véritable méchant qui est Yuri Komarov (Sebastian Koch) mais ça ne fonctionne pas parce que les héros devinent assez rapidement qui est le vrai méchant. Hans Gruber était mieux fait parce que c'était l'homme à abattre et il y avait un rapport de force intelligent entre l'adversaire classe qu'il représentait et John Mc Lane qui était limite un cow-boy instinctif. Pareil pour Simon Gruber dans le 3 qui lui était un méchant cérébral à la Edward Nigma en trompant tout le long son monde et qui fait un véritable jeu de piste avec Mc Lane. Là on a un Alik (Rasha Bukvic ) qui cabotine en étant le pseudo-méchant et qui bien sûr ne tue pas les Mc Lane quand il avait l'occasion ! Et là vous allez me dire. Oui Simon Gruber ne tue pas John et Zeus dans le 3. Sauf qu'il dit directement que sa mort n'était pas une fin en soit et quand il leur réchappe, tout portait à croire qu'il avait réussi son coup. Là on a les Mc Lane à sa merci et tout ce qu'il trouve à faire est danser devant eux...quand j'ai vu la scène j'ai failli manger ma télécommande tellement c'était ridicule. Et je ne parle pas de Irina (Yuliya Snigir ) qui meurt bêtement dans une scène qui est pompée dans Die Hard 3 en mal fait, sans oublié son plan nichon totalement gratuit.

L'autre gros problème du film aussi c'est la place des autres personnages secondaires. Ce qui était intéressant dans la saga est que les films exploitent bien les personnages en arrières plans afin de montrer la dangerosité des adversaires. Bien sûr c'était dans les 3 volets des prises d'otage (le premier était dans une tour, le deuxième dans un aéroport et le 3e c'était carrément New York), mais cela renforçait, le coté délicat et urgent du film. Il était certes au mauvais endroit au mauvais moments, mais la menace était bien plus que personnel pour lui. Là, les personnages secondaires, on s'en fout royalement. Même Lucy Mc Lane (Mary Elizabeth Winstead) n'est que caméo. La police pas exploitée du tout (avec le caméo de Murphy joué par Amaury Nolasco de Prison Break, un personnage dont je ne sais pas d'où il sort), la C.I.A se fait massacrer et les russes inexistants. Ce qui fait qu'on a un banal film d'action/ espionnage avec des scènes qui font tout péter là où la population était plus au centre du film.

Troisième problème : l'histoire

Donc de quoi parle l'histoire. Et bien suite à une opération qui a mal tourné, John Mc Lane va retrouver son fils en Russie pour le sauver car il a été emprisonné. Déjà un, pourquoi il le fait et surtout de cette manière, parce que cela le rend hors la loi aux yeux de la Russie, mais là on ne sait pas. La C.I.A qui ne cherche même pas à le réprimander parce que c'est le père d'un de leurs agents, on ne se pose même pas la question. Son fils qui n'explique pas comment il a fait pour être un espion et pourquoi il a pris ses distances. Et tout ça pourquoi ? Retrouver un dossier en escortant un prisonnier politique et qui se révèle être un terroriste. Je vous laisse 3 secondes pour m'expliquer en quoi ce scénario est bien. Ah oui ! J'ai oublié de préciser qu'il a été écrit par Skip Woods ! Le même que : Opération Espadon , Hitman , X-Men Origins: Wolverine ,: L'Agence tous risques , Sabotage (du même réalisateur de Fury et du récent Suicide Squad) et d' Hitman : Agent 47 !

https://www.youtube.com/watch?v=XZxzJGgox_E

Ouais, vous pouvez commencer à tout saisir et à pleurer. Le scénario n'a juste pas de sens, il est plein de cliché et n'est qu'un prétexte à n'exploiter au maximum les Mc Lane. Bref, pas d'univers anxiogène, pas de sentiment de danger, pas d'écrit efficace. Et surtout un film qui s’étale artificiellement sur 3 jours avec un début classique, et un happy ending aussi classique. Là où les happy-ending étaient plus subtiles et qu'on n'avait pas besoin d'autres choses. On peut ne pas écrire un scénario à la hauteur de la saga , mais pas un scénario aussi plat et qui se prend tellement au sérieux que même les nanars n'en voudraient pas. Bref, rien à sauver.

Quatrième problème : Pourquoi la suite est mauvaise

En conclusion, cette suite est mauvaise. Mauvaise en terme de film d'action, mauvaise en terme de suite , mauvaise tout court. Le pire est que ce film s'apparente à un Die Hard. Car au final, qu'est-ce qu'une suite ? Pour reprendre l'exemple du Fossoyeur, une suite à la lourde tache de proposer une évolution de la saga, de l'améliorer (Terminator 2, Les 2 Tours, l'Empire contre-attaque, La Dernière Croisade, Spider-Man 2), de proposer une direction différente mais intéressante (Iron Man 3, Le Temple Maudit, Gremlins 2, Sister Act 2). Ou de rompre totalement le style mais qui s'inscrit dans l'esprit de la saga (Alien 2, Hellboy 2 , Star Trek 3). Bien sûr certaines peuvent être moins bonne (Spider-Man 3, Iron Man 2, Avengers 2, Men In Black 2), où se planter (Basic instinct 2, les Bronzés 3, Taxi 4, Teminator : Genisys, Die Hard 4). Mais ce genre de dérapage incontrôlé est vraiment un cas d'école (comme le Fils du Mask ou Mortal Kombat Annhilation). Même la musique de Marco Beltrami (sérieux mec, arrête de participer à ses projets nuls ! Rien que cette année tu t'es occupé de la musique de Ben Hur et Gods Of Egypt ! Tu es trop talentueux pour être là !) ne fait pas oublier celles de Michael Kamen qui était impressionnante. Voilà pourquoi Die Hard 5 est nul et que je recommanderai même pas en tant que plaisir coupable (surtout qu'à la même période on avait peut être pas une belle fournée dans le cinéma d'action, à part Pacific Rim, Iron Man 3 , Man of Steel ,
*Star Trek Into Darkness*et ...quelqu'un peut me dire comment est World War Z ?). Bref, le dernier bon film d'action avec Bruce Willis est donc ... Looper. Et quand on pense que même GI Joe Conspiration avec le recul est mieux que ce film...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1739 fois
5 apprécient

Real Cosmic M a ajouté ce film à 11 listes Die Hard : Belle journée pour mourir

Autres actions de Real Cosmic M Die Hard : Belle journée pour mourir