Affiche Dies iræ

Critiques de Dies iræ

Court-métrage de (2003)

  • 1
  • 2

La génèse d'une série culte

Court métrage indispensable à tout fan de Kaamelott qui se respecte, Dies Irae propose un ton, un casting, une mise en scène déjà très proche de ce que sera la série à venir. Si les personnages n'ont pas forcément exactement le même "caractère" que dans la série (Lancelot notamment), on ne peut que constater à quel point Alexandre Astier avait déjà bien défini dans son esprit ce qu'était pour... Lire l'avis à propos de Dies iræ

25
Avatar Hypérion
8
Hypérion ·

Très moyen, mais le potentiel est là !

Disons-le d’emblée, je connais très mal la série Kaamelott dont je n’ai vu que quelques épisodes, dont certains ont pu me faire rire, mais peut-être pas suffisamment pour que je voie la série dans sa totalité. Je ne fais donc pas du tout partie des fans inconditionnels. Ce court métrage qui est à l’origine de la série n’est à mon avis pas très convaincant, manquant de rythme, surtout dans la... Lire l'avis à propos de Dies iræ

14 9
Avatar socrate
4
socrate ·

Kaamelott livre 0 !

*Attention, cette critique porte sur l'ensemble des 8 courts - métrages de Dies Irae et non sur le seul tout premier* Dies Irae est une série de 8 courts-métrages d'Alexandre Astier qui sont les épisodes pilotes de Kaamelott : Donc ça parle exactement de ce qui se passe dans Kaamelott donc je ne reviendrai pas là dessus. Si vous voulez voir mon avis sur Kaamelott, c'est ici : http://www.... Lire l'avis à propos de Dies iræ

2
Avatar Neo Cosmic M
8
Neo Cosmic M ·

Critique de Dies iræ par Caine78

Court-métrage à l'origine de la série « Kaamelott », « Dies Irae » en a l'esprit et quasiment tous les acteurs sont déjà là, quelques répliques prêtant franchement à sourire. Dommage que niveau moyens et technique (déjà pas le point fort de la série), cela soit particulièrement indigent, à l'image d'une photo imbuvable, d'autant que le format quinze minutes semble nettement moins adapté que... Lire l'avis à propos de Dies iræ

Avatar Caine78
5
Caine78 ·

A l’origine de Kaamelott..

Court métrage à l’origine de la série Kaamelott On y trouve déjà les grandes lignes de l’humour qui fera le succès de la série : Le roi Arthur (Alexandre Astier) préside une réunion. Les chevaliers présents sont des incapables, personne ne comprend le latin que parle le roi Arthur, ils ont de grosses lacunes en culture, ne se sentent pas du tout concerné par le sujet de la réunion, mais ils... Lire l'avis à propos de Dies iræ

Avatar aldanjack
6
aldanjack ·

◥ Jour de colère en latin...

Court-métrage d'Alexandre Astier qui va ouvrir avec honneur la meilleur série française des quatre dernières années, de 2005 à 2009. Tout est déjà proprement forger, l'humour et le sérieux de l'histoire de Bretagne et son roi Arthur. A ne pas rater. Lire l'avis à propos de Dies iræ

Avatar NєσLαιη
10
NєσLαιη ·

Lé début...

Le début de ce chef d’œuvre qu'est Kaamelott. Ce court-métrage du superbe Alexandre Astier est indispensable à tous les fans de la série Kaamelott ou d'Alexandre Astier. Certes c'est un peu plus mou que ka série, mais on y retrouve la même ambiance et les mêmes acteurs toujours aussi drôles (je pense à Franck Pitiot qui joue le rôle de Perceval le gallois). A voir Lire l'avis à propos de Dies iræ

Avatar BenderRem
7
BenderRem ·

"Cassez-vous !"

Dies Irae, petit court métrage de Fantasy Arthurienne mélangé à de la Light Fantasy, réalisé par le créateur de la série Kaamelott qui verra le jour quelques années plus tard : Alexandre Astier. En effet, avant d'arriver à la célèbre série humoristique, Alexandre Astier a tenté sa chance du côté donc du court métrage. Un... Lire la critique de Dies iræ

1
Avatar PhenixduXib
8
PhenixduXib ·

Voir Karadoc sans sa bedaine fut un choc !

Le visionnage de Dies Irae quand on connaît Kaamelott est amusant. Toute la structure de la série y était déjà présente. On retrouve ce ton particulier et cet humour qui surfe sur le décalage entre l'époque de l'action et le langage courant utilisé. Si on oublie quelques mouvements de caméra, on a la même manière simple de construire les scènes, c'est à dire des plans fixes concentrés sur les... Lire la critique de Dies iræ

1
Avatar MemoryCard64
7
MemoryCard64 ·

Le Graal ?

Quatorze minutes c’est court, même pour un court métrage. Pourtant ce laps de temps permet d’en dire beaucoup sur ce que sera une de mes séries préférées : Kaamelott Avoir vu la série avant le court métrage – c’est mon cas – ne pose aucun problème, c’est comme un épisode inédit, seulement on prend un plaisir particulier à observer Alexandre Astier jeter les bases de sa série, introduire ses... Lire l'avis à propos de Dies iræ

1
Avatar FinalFlorent
8
FinalFlorent ·
  • 1
  • 2