Compensations

Avis sur Dirty Dancing

Avatar Ciné Vore
Critique publiée par le

Bon, je sais, le scénario est un peu fleur bleue, il donne l'impression de "déjà-vu", mais comment ne pas passer à côté de ce film culte pour des générations d'adolescentes ? Je vais être bref : Patrick Swayze est honnête dans son rôle, mais pas plus.

Mon coup de foudre : le charme fragile de Jennifer Grey. Et surtout, son sourire craquant comme tout. Je l'avais déjà remarquée dans la médiocre "Aube Rouge" de John Milius (1984), puis dans l'excellent "Ferris Bueller" (1986) de John Hughes. Mais là, Jennifer Grey s'affirme plus que jamais dans un rôle émouvant, proche d'une Debra Winger dans "Officier et Gentleman" (Taylor Hackford, 1981), de plus formidable danseuse.

Bref. Oui, bref. Trois paragraphes plus tard...

Tout de même, il y demeure un certain charme dans ce "Roméo et Juliette" à l'époque de Kennedy : la jeune fille coincée, de parents aisés, qui découvre la danse... et l'amour avec un homme plus mûr, né sous d'autres auspices. Finalement, ça marche, et la bande originale vitaminée offre un plus de sensualité.

Succès mérité en tout cas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 338 fois
1 apprécie

Autres actions de Ciné Vore Dirty Dancing