Leçon de vie

Avis sur Dirty God

Avatar Ben Contamina
Critique publiée par le

Le regard des autres... Tellement compliqué d'assumer son corps, son style, de ne pas se sentir jugé chaque jour à notre époque. Cette histoire parait extrême mais en fait c'est devenu courant ces attaques à l'acide, et l'hérine témoigne de plusieurs victimes qui existent.
La bande m'avait super intrigué, et c'est vite imposé comme film prioritaire à voir.
Je n'ai pas été déçu :

J'appréhendais qu'on voit la scène de l'attaque à l'acide, heureusement non c'était très intelligemment fait, lors du procès c'est magnifiquement mis en scène et en couleur. L'attaque a été choisie d'être racontée par Jade quand elle se confie à son amie dans la voiture lorsqu'elle est au lavage automatique, très belle métaphore pour dire que l'horreur est passée et n'est plus qu'un souvenir.

Le film dénonce aussi les arnaques au niveau de la chirurgie esthétique, Jade veut encore changer, malgrè la parfaite cicatrisation, elle veut la perfection et ne plus être jugée comme un monstre partout où elle va. Cela se comprend tellement...
La scène qui est dure aussi c'est quand elle rentre chez elle de l'hôpital et qu'elle retrouve sa fille de deux ans, la petite a peur d'elle et ne fait que pleurer, elle ne peut pas donc s'en occuper c'est sa mère qui prend le relais.
Plus tard, elle trouve une astuce très cool, de faire des marionnettes pour l'endormir. Encore plus tard la petite s'est habituée et n'a plus peur, puis est à l'aise dans les bras de sa mère.
Une phrase marquante à un moment dite par sa collègue : "Un enfant voit toujours sa maman comme la plus belle".

Au niveau sexuel, elle s'affirme et reprend possession de son corps et de son désir, et arrive même à avoir une relation très consentante et très épanouie avec un beau gosse. Cela motive et donne confiance !
Elle a vraiment une force remarquable, la vie devient hyper compliquée, sa mère la fout dehors, elle doit économiser pour l'opération, elle devient presque sdf, pour finalement réussir à gagner le trophée de l'employée modèle de l'année, et récupérer sa fille.

Moment percutant avec sa mère aussi, quand elle lui dit qu'elle n'était pas arrivée à aller la voir à l'hopital car elle ne pouvait pas gérer le fait de la voir détruite à cause du crime de son ex. Elle lui répond naturellement : "Il ne m'a pas détruite. Il n'y est pas arrivé."

Magnifique leçon, comme quoi la vie mérite d'être vécue peu importe le pire qu'il puisse nous arriver, peu importe le regard des autres, on peut être soi-même la force nécessaire pour réussir sa vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
1 apprécie

Ben Contamina a ajouté ce film à 1 liste Dirty God

Autres actions de Ben Contamina Dirty God