Nécessaire mais bavard

Avis sur Dirty God

Avatar Dunnø
Critique publiée par le

Le film de Sasha Polak est porté par une flamme incandescente qui tient à illustrer tous les aspects possibles de son histoire. Du nouveau rapport à la séduction à sa résistance à la moquerie, en passant par la confrontation avec sa famille, ses rêves de chirurgie esthétique ou encore les revers inattendus que la vie lui réservent encore, Dirty God a beaucoup (trop) de choses à dire. Le problème, c’est que la trame s’étire en longueur, car le récit s’éparpille dans les différents sujets qu’il explore, sans jamais trouver de fil conducteur dominant. Du coup, malgré ses 1h30, le film de Sasha Polak parait beaucoup plus long, car trop bavard et bien trop ampoulé par des écueils orphelins. Le film observe beaucoup plus qu’il ne transmet, si bien qu’au-delà de l’empathie que suscite le parcours de Jade, Dirty God ne cultive jamais cette émotion et marque le chemin enragé d’une femme dans une tranche de vie sans véritablement laisser de traces.

Mon avis complet : https://dunnozmovie.com/2020/01/13/rattrapage-2019-dirty-god-et-skin/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
3 apprécient

Autres actions de Dunnø Dirty God