Affiche Dirty Laundry

Critiques de Dirty Laundry

Court-métrage de (2012)

De la dangerosité de laver son linge sale en public

En voilà un court qui va diviser ! Présenté au Comic-Con de cette année, Dirty Laundry voit le retour de ce pauvre tâcheron de Thomas Jane dans le rôle du Punisher, personnage qu’il a admirablement (ironie) campé dans le film éponyme de 2004. Alors je dis diviser car forcément, vu la bonne dose de violence gracieusement offerte à base de tentative de viol, d’explosion de tronche, de molestation... Lire la critique de Dirty Laundry

16 1
Avatar real_folk_blues
7
real_folk_blues ·

Enfin du Punisher ! Mais c'est pas au cinoche ...

Aujourd'hui, mes amis, c'est la première critique que j'écris sur un court-métrage. Et quoi de mieux que de choisir mon personnage de comics favori, juste avant le Batman? Rien, strictement rien. Sauf que voyez-vous, naturellement, un problème se pose : "Comment garder une qualité d'écriture suffisante pour vous sortir une critique à la fois consistante, et sans rodages sur un métrage d'à... Lire l'avis à propos de Dirty Laundry

3 1
Avatar FloBerne
9
FloBerne ·

Le vrai Frank Castle!

Pour commencer, je tiens à signaler que je n'ai jamais vu le long-métrage Punisher avec Thomas Jane et John Travolta. Je ne connais le Punisher que par le biais des comics et du second épisode, intitulé Punisher-War Zone. Dans ce court-métrage projeté au Comic Con 2012 de San Diego, Thomas Jane reprend le rôle du justicier Frank Castle en l'espace de 10 minutes. Pour les fans des comics, ce... Lire l'avis à propos de Dirty Laundry

Avatar Miamsolo
6
Miamsolo ·

Die really hard !

Comme quoi un film ne suffit pas à épouser l'esprit d'une oeuvre adaptée si la sincérité du projet n'est pas au rendez-vous. Ce Dirty Laundry écrase par KO la version 2004 de The Punisher et cela en dix minutes. Et la surprise ultime est de revoir enfin Thomas Jane interpréter ce personnage brutal dans une sobriété exquise. Chaque plan légèrement déstabilisé embrasse le monde brumeux de ce... Lire l'avis à propos de Dirty Laundry

1
Avatar John Irons Steel
9
John Irons Steel ·

Critique de Dirty Laundry par Ikki Felinno

Contrairement à d'autres fans du comic, je ne blâme pas Thomas Jane pour le ratage complet du Punisher sorti en 2004. La faute revient clairement au réalisateur ET scénariste de ce film Jonathan Hensleigh (ce n'est pas Thomas Jane qui a eu l'idée d'un Punisher torturant à coup de bâtons d'esquimaux !) En moins de 10 minutes de ce court-métrage produit par ses soins Thomas Jane réussit donc ce... Lire l'avis à propos de Dirty Laundry

1
Avatar Ikki Felinno
7
Ikki Felinno ·

Ne jamais énerver un homme qui fait la lessive ..

C"est court.. mais qu'est ce que c'est bon ! Ont retrouve thomas Jane ( si si encore lui, lui qui campait le role du punisher dans ce nanar de 2004) sauf que cette fois ci c'est largement meilleur, ont retrouve l'ambiance et la violence propre au comics pour un très bon court métrage, qui pourrait peut etre ouvrir la voie a un autre film. Lire l'avis à propos de Dirty Laundry

1
Avatar Syn_Gates_Distribue
7
Syn_Gates_Distribue ·

Justice

Dans une société complètement déshumanisée et rongée par la violence... Un film noir, et violent. N'étant pas particulièrement fan de l'univers Marvel, et encore moins de bédés à la violence réaliste, je suis arrivée complètement vierge devant ce court-métrage. Et je dois dire, que ça se laisse très bien regarder, même... Lire la critique de Dirty Laundry

Avatar Perce-Neige
7
Perce-Neige ·