Meilleur que le premier volet mais potentiel gâché par ses effets spéciaux

Suite directe de Divergente, l'Insurrection place Tris et Quatre en fuite pour mieux se venger de Jeanine qui découvre un artefact pouvant changer la donne. Meilleure intrigue que le premier volet, Divergente 2 paye cher son changement de réalisateur.

Divergente, enième "teenage movie" a bien marché grâce à son background très intéressant ressemblant à Hunger Games et ses personnages prenant. Si pour le second volet, le background a moins de place vu qu'on l'a déjà découvert, on a droit à d'autres présentations ou même révélations qui poussent encore plus à trouver le background abouti. Un bon point qui permet de pousser enfin une vraie intrigue qui rythme bien le film durant ses 2h.

Après on voit un travail aux niveau des personnages avec une Tris et un Quatre (Shailene Woodley et Theo James convaincants) plus badass et toujours plus important, leur relation est moins mise en avant et permet au tout d'être moins niais. Qui plus est avec les personnages secondaires comme Peter (Miles Teller toujours aussi hilarant), on a droit à de l'humour, ou de la réfléxion avec Caleb (Ansel Elgort) et Jeanine (Kate Winslet). Puis de nouveaux visages apparaissent avec Octavia Spencer, Daniel Dae Kim et surtout Naomi Watts.

Si on a l'oeil attentif et plutôt imaginatif, on peut voir divers références aux films avec notamment une qui nous rappellent le 5e élément de Luc Besson et une autre à Matrix des Wachowski. On aura aussi tendance à penser que la fin ressemble un peu trop au Labyrinthe sorti récemment au cinéma.

Mais bon tout n'est pas bon dans Divergente 2, loin de là, malheureusement on sent trop la patte de Robert Schwentke (RED, R.I.P.D) très moyen dans ses choix de cadres qui montrent un fond vert trop présent et très visible notamment dans les scènes d'actions peu présentes et donc gâcher par ses effets spéciaux de piètre qualité. Puis le film est prévisible tellement parfois certaines scènes sont bateaux.

L'Insurrection plaira aux fans, c'est certain, c'est vraiment dommage que ces mauvais effets spéciaux ne reflètent pas la qualité de l'histoire de ce second volet plus prenant.
kccinemacoms
5
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes 2015 année de folie !!! et 2015 au cinéma

Le 17 mars 2015

7 j'aime

Divergente 2 : L'Insurrection
Caïn
1

Digerbante

Il y a des films comme ça qui sentent la merde dès les premières secondes. Voix-off laconique débitant un flot répété de conneries conventionnelles destinées à rappeler rapidement au spectateur...

il y a 7 ans

47 j'aime

5

Divergente 2 : L'Insurrection
Moizi
1

Dix verges dans ta gueule !

Mais c'est génial ! Qu'est-ce-que je me sens bien après avoir dépensé mon fric pour voir ce film en VF et en 3D s'il vous plaît ! messieurs les producteurs mon fric je vous le donne de bon coeur ...

il y a 7 ans

25 j'aime

9

Divergente 2 : L'Insurrection
Moorhuhn
1

Diverchiante 2: l'indigestion

Qu’est-ce que je peux aimer les sagas pour adolescentes ! J’en ai toujours pour mon argent, j’y retrouve toujours tous les pires défauts que je viens chercher et on peut dire que ce Divergente 2 a...

il y a 7 ans

24 j'aime

8

Locke
kccinemacoms
4
Locke

Une erreur qui coûte cher

Locke est un film qui se déroule en temps réel et qui ne met en scène qu'un seul personnage, Ivan Locke joué par Tom Hardy (Des Hommes sans Loi, Inception, La Taupe, Mad Max Fury Road), dans un seul...

il y a 8 ans

10 j'aime

Divergente 2 : L'Insurrection
kccinemacoms
5

Meilleur que le premier volet mais potentiel gâché par ses effets spéciaux

Suite directe de Divergente, l'Insurrection place Tris et Quatre en fuite pour mieux se venger de Jeanine qui découvre un artefact pouvant changer la donne. Meilleure intrigue que le premier volet,...

il y a 7 ans

7 j'aime

Sleepy Hollow
kccinemacoms
7

Critique de Sleepy Hollow par kccinemacoms

Comme chaque début de saison TV, il y a des nouveautés, certaines malheureusement sans intérêts et d'autres un peu plus intéressantes, pour ma part Sleepy Hollow a intégré la seconde grâce à un beau...

il y a 8 ans

7 j'aime