Avis sur

Divergente 2 : L'Insurrection par Alexandre Agnes

Avatar Alexandre Agnes
Critique publiée par le

Hunger Games, Divergente, Le labyrinthe... : des ados plongés dans un univers dystopique, soumis à des épreuves mortelles, découvrant peu à peu les enjeux politiques d'un système qui les envoie au feu et qu'ils vont tenter de renverser... Les sagas se suivent et se ressemblent ! Jusque dans leur titre : ici L'insurrection, L'embrasement pour le second volet de Hunger Games...

Histoires similaires, déroulement des chapitres également : après une ouverture en forme d'initiation accélérée et dangereuse (la partie la plus excitante), le rythme retombe. Les personnages soufflent, font le point, s'organisent, pataugent dans une histoire d'amour contrariée... et, souvent, le spectateur regarde sa montre en se demandant quand le train, pourtant bien parti, va enfin reprendre sa route.

Cette suite de l'excellent premier volet de la saga Divergente ne déroge pas à la règle : elle est (un peu) décevante, car trop bavarde et dépourvue de ces séquences de tests initiatiques qui faisaient le sel de l'opus précédent.
Mais la belle Tris est toujours là, elle et son sacré caractère qui électrise chaque séquence où elle cesse ses atermoiements pour enfin se remettre à cogner dans tout ce qui bouge, et l'action, plus présente dans la seconde partie du film, finit par sauver le morceau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 203 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Alexandre Agnes Divergente 2 : L'Insurrection