Avis sur

Diversion par Lucas Perrier

Avatar Lucas Perrier
Critique publiée par le

Quatre ans après le plutôt bon Crazy, Stupide, Love, le duo de réalisateurs Glenn Ficarra et John Requa nous livre leur nouveau long-métrage prometteur qui marque le grand retour de Will Smith après l’échec d’After Earth ainsi que la nouvelle apparition de la sexy Margot Robbie, révélation du Loup De Wall Street.
Les réalisateurs abordent encore un de leur sujet préféré, à savoir les histoires d’amour, cette fois-ci vue sous l’angle du film de braquage où un arnaqeur professionnel vient former une apprentie criminelle.

Si le sujet de l’histoire d’amour devient récurrent chez les réalisateur, le pitch promettait d’être prometteur et avait tout d’un bon ersatz d’Ocean’s Eleven mais il n’en est rien et porte ainsi bien son nom d’ersatz. On est tout de même intrigué par une première partie attrayante qui pose plutôt bien les bases d’un bon thriller même si le film emprunte à beaucoup et le scénario reste dans une veine assez classique mais tout de même plaisante. Mais c’est bien dans sa deuxième partie que le film sombre dans le ridicule et le thriller retombe d’un seul coup devenant ainsi totalement ridicule et insipide. Le film laisse place à la romance et à la comédie, un mélange des genres qui ne sied pas vraiment dans ce cas là, le scénario n’étant pas vraiment maitrisé et le final est évidemment bâclé, raté et quelque peu prévisible.
Le film veut alors se donner des airs chic et classe et y arrive bien dans sa première partie grâce à une photographie impeccable, une réalisation sobre mais sans grande originalité mais une musique quelque peu clichée. Tous les acteurs sont malheureusement sous exploités, Will Smith n’étant ici pour exhiber ses muscles tout comme sa partenaire Margot Robbie qui est là pour montrer sa belle plastique.

Au final, Diversion est un faux thriller qui se revendique comme une comédie romantique, un mélange des genres de mauvais goût dans ce cas là par un scénario limité et bâclé, rendant le tout vraiment pas terrible. Le film ne marque donc pas le grand retour de Will Smith qui montre bien que ses choix deviennent limités et qu’il ne peut plus assumer à lui seul le poids d’un film comme en démontre son prochain long-métrage, Suicide Squad, où il sera entouré d’une grosse équipe de bad guys.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 162 fois
Aucun vote pour le moment

Lucas Perrier a ajouté ce film à 1 liste Diversion

  • Films
    Affiche Invincible

    Cinéma 2015

    Avec : Invincible, L'Affaire SK1, Les Nouveaux Sauvages, Le Dernier Loup,

Autres actions de Lucas Perrier Diversion