Django t'enchaîne Nigga !

Avis sur Django Unchained

Avatar Koreana_
Critique publiée par le

Comment Tarantino arrive encore à me surprendre ? Entre une semi-déception avec Inglorious Basterds et une joie intense avec "Kill Bill" ou carrément la Jubilation avec "Pulp Fiction". Tarantino est un réalisateur de génie, Django Unchained est le dernier exemple.

Le scénario se passe dans le contexte du Far-West américain dans un style Western Spaghetti (comprenez des cowboy qui bouffent des pâtes ndlr.). Dans un des temps les plus noirs de l'histoire américaine : La traite négrière peu avant la guerre de Sécession.

Django (Jamie foxx) est un esclave qui durant un transport de négrier est libéré par un dentiste allemand charismatique qui se révèle être un chasseur de prime hors-pair. Par empathie, Schultz le prend sous son aile afin de l'entraîner et de libérer sa femme prise dans la plus grande famille de cultivateur de coton : La famille Candie.

Dans un Far West déjanté : Jamie Foxx, Leonardo DiCaprio, Christophe Waltz et Samuel L. Jackson font office de casting d'or, on a affaire avec un melting-pot de talent. Même si Leonardo Dicaprio en fait toujours des caisses quand il s'agit de tenir un rôle majeur d'un film, mais il arrive parfaitement à faire le salopard incestueux. Quand à Jamie Foxx en esclave puis en Cow-boy Badass assure parfaitement son rôle.

Tarantino s'est lâche sur ce film, on retrouve le coté gore exacerbé, Les gunfights abusés, les Running gag foireux, des situations vraiment fun (le Ku Klux Klan qui s'engueule pour leurs couvres tête.) et son côté plus académique, où il pose les bases du scénario avec des plans calmes accompagné de chouette musique.

Tiens, parlons de musique, l'OST du film qui est grandiose. Mélangeant country, musique du Far West classique comme Ennio Morricone, des titres un plus pop-country comme le titre "Too Old to die young" de Dege Legg ou Funk avec du James Brown.

La bande original est varié et toujours bien intégré tout au long du film.

Django Unchained ne fait pas dans la demi-mesure, balançant du "nigga" à foison, quelques écarts de vocabulaire, sulfureux, gore exacerbé, tout ça dans le second degré style Tarantino dont le seul regret serait la longueur de certains passages lourds.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1079 fois
28 apprécient · 3 n'apprécient pas

Koreana_ a ajouté ce film à 1 liste Django Unchained

Autres actions de Koreana_ Django Unchained