👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

N'importe quel cinéphile le sait et l'attend de pied ferme , je veux bien entendu parler du dernier film de Quentin Tarantino , j'ai nommé "Django Unchained". Annoncé comme un renouveau total au niveau des habitudes du réalisateur , ce "western-spaghetti" comme il le dit si bien , s'avère être quand même bien mitigé au niveau de certains avis. Ou du moins , le mien. Soyons direct : "Django Unchained" n'est pas un mauvais film. Certains le trouveront même très bon , sans aucun doute. Mais , pour ma part , je trouve que la filmographie de QT s’essouffle : après le très long mais pas si mal "Inglourious Basterds" en 2008 , là on à le droit à un film long , creux et vraiment banal. Et puis bon , je ne cacherais que une fois le film terminé , je ne me serais dis qu'une simple chose : 4 ans d'attente pour ça ??? QT se fout de nous ou quoi ? Je m'explique : déjà , au niveau du pitch' principal , ça pouvait aller au départ : Dr. King Schultz (Christoph Waltz) ,un chasseur de prime allemand se faisant passer pour dentiste , traverse le Texas et libère un jeune esclave du nom de Django (Jamie Foxx). Django veut retrouver sa femme , qui est esclave dans une plantation d'un riche tyran aristocrate : Calvin Candie (DiCaprio). Et s'en suit un tas de petites sous-intrigues qui n'apportent vraiment rien à l'issue de l'histoire principale. Presque la moitié des scènes sont inutiles et ne sont là que pour combler un vide (c'est du moins ce que j'ai ressenti) ; par exemple la scène de la chevauchée des cows-boys la nuit sur musique classique où il vont commencer à se disputer de l'utilité de porter un masque ou pas (notons le caméo de Jonah Hill à ce moment là , juste inutile). Eh bien tout le film est à peu près de ce gabarit là. Un humour pataud à travers des scènes de blabla très très longues (celle du dîner avec DiCaprio est juste interminable) , peu de scènes d'actions si ce n'est peut être à peine 10 minutes à la fin! Et encore , zigouiller des mecs sur limite du RAP US , ça fait pas vraiment pas western... Pour Kill Bill cela passait mais pas ici , car au contraire ce film se prend malheureusement bien trop au sérieux. D'ailleurs , parlons-en de Kill Bill , car Tarantino nous fout presque plan pour plan , un même scène (Django au centre de la maison avec tous les mecs armés qui viennent de poster autour dans les escaliers). Les personnages sont quasiment tous mal joué , à l'exception de Waltz , qui offre toujours un jeu de rôle fascinant dans tous ses films. Mais dommage ! Il disparaît environ 1h avant la fin du film ! Tout comme le personnage de DiCaprio , qui en méchant ne parvient pas à convaincre , et n'est pas assez mis en valeur. Les autres sont très mauvais , je suis désolé mais c'est vraiment ce que je pense. Jamie Foxx parle toujours tout bas , qu'on est obligé de bien écouter attentivement ce qu'il dit et on voit qu'il n'est pas à fond dans son personnage (non mais sérieusement , un moment il est genre grosse victime en esclave et la minute d'après il se la pète déguisé en bad boy bleu , tout rasé ?). Mais la palme de la catastrophe revient bien sur à Samuel L. Jackson qui se ridiculise plus qu'autre chose en domestique nègre. Tellement que l'on en viendrait à se demander si le film n'est pas un minimum raciste. Et puis bon , comme à son habitude , Mr. QT nous fait un petit rôle à la fin en cow-boy (qu'est ce qu'il à grossit c'est dingue). Et c'est tout. Une fin égale à la première scène , c'est à dire vraiment pas terrible et surtout vraiment loin du style Tarantino que l'on connait si bien. Ou sont passé les fins , les vannes , l'action à la "Pulp Fiction" ? A la "Reservoir Dogs" ? Même celles de "Inglourious Basterds" était très bonne !! Non ici , on se contente d'une petite explosion de quelque chose avec 2 personnages qui se barrent tranquille à cheval. Et plop : "Directed by Quentin Tarantino". La musique est pas vraiment de piètre qualité (moi aussi je peux prend une voix de casserole et chanter : SON NOOMMM EST SCHUUULTZ lalalii". Et puis franchement quoi ... foutre du 2pac ou kanye west dans un western !! Vous appelez ça , un hommage au genre Mr. Tarantino ? Moi j'appelle ça une parodie ridicule et sans aucun intérêt qui est très décevante pour votre réputation.
NicolasGrosZehe
1
Écrit par

il y a 9 ans

1 j'aime

2 commentaires

Django Unchained
guyness
8

Quentin, talent finaud

Tarantino est un cinéphile énigmatique. Considéré pour son amour du cinéma bis (ou de genre), le garçon se révèle être, au détours d'interviews dignes de ce nom, un véritable boulimique de tous les...

Lire la critique

il y a 9 ans

339 j'aime

50

Django Unchained
real_folk_blues
7

Jamie nie Crockett

Salut, j’aime Tarantino et je t’emmerde (poliment, bien sûr). Certes, il est podophile (j’ai bien utilisé la lettre « o »), pas très agréable à regarder, parfois vulgaire, et un brin complaisant...

Lire la critique

il y a 9 ans

133 j'aime

50

Django Unchained
Nushku
7

Dragées Unchained

Le dernier Tarantino est un film des plus sucrés. Sucré avec tous ces accents chantants ; ce Sud pré-Civil War aux relents de southern gothic, aux plantations garnies de belles demeures ornées de...

Lire la critique

il y a 9 ans

105 j'aime

8

Dorothy
NicolasGrosZehe
7
Dorothy

Critique de Dorothy par NicolasGrosZehe

La réalisatrice traite la schizophrénie avec subtilité, le film est passionnant et les acteurs de ce film jouent avec un naturel qui devient de plus en plus rare de nos jours, les interprétations de...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

The Damned United
NicolasGrosZehe
9

Critique de The Damned United par NicolasGrosZehe

The Damned United est pourtant bien loin d'être une apologie proprette de son héros : divinement incarné par Michael Sheen, celui-ci est un jeune loup arriviste et orgueilleux, dont chaque...

Lire la critique

il y a 9 ans

2 j'aime

Django Unchained
NicolasGrosZehe
1

Critique de Django Unchained par NicolasGrosZehe

N'importe quel cinéphile le sait et l'attend de pied ferme , je veux bien entendu parler du dernier film de Quentin Tarantino , j'ai nommé "Django Unchained". Annoncé comme un renouveau total au...

Lire la critique

il y a 9 ans

1 j'aime

2