Avis sur

Django Unchained

Avatar VirginiA
Critique publiée par le

Depuis Inglourious Basterds, Tarantino confirme qu'il devient une caricature de lui-même, minus les personnages féminins intéressants. Alors c'est très bien joué, sympathique à regarder, la musique est über-cool (de toutes façons, toute orgie de Outlaw est bonne à prendre) et ça nous installe suffisamment dans une mécanique proprement huilée pour qu'on ne passe pas un mauvais moment.

Reste que tout cela est si prévisible qu'il n'y a plus rien de bandant à voir une débauche de violence hardcore sur fond de hip hop ou à subir une scène péniblement longue et balourde d'humour mal-calibré sur les cagoules d'un proto-Ku Klux Klan. Et quand ni la violence, ni l'humour décalé ne font mouche dans un Tarantino, quand ce qui devait faire sursauter de plaisir fait juste lever les yeux au ciel, c'est qu'il y a un problème. Le fond de commerce de Tarantino consistant précisément à faire sortir le spectateur de sa zone de confort en faisant des propositions faussement balourdes mais réellement intelligentes, Django rate le coche à tout points de vue.

Seul Samuel L. Jackson, avec son rôle d'"oncle Tom" et la mécanique perverse qu'il représente, tire réellement son épingle du jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1012 fois
5 apprécient

Autres actions de VirginiA Django Unchained